Partagez | 
 

 > Sypher Wenham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PersonnageContenu du Message

avatar

Messages : 7


Feuille de personnage
Niveau:
26/100  (26/100)
Expérience:
0/1000  (0/1000)
Equipage: Aucun

MessageSujet: > Sypher Wenham   Lun 2 Jan - 18:01


Sypher Wenham



Nom :Wenham

Prénom :Anciennement Reever, aujourd'hui Sypher

Surnom :Pestilence

Age :27 ans

Race :Humain

Lieu de Naissance :Île de Toroa

But(s) et/ou Rêve(s) :Se venger du Gouvernement

Camp et Grade :Marine (à vous de voir pour le grade)

Equipage/Tribu/Parti :Aucun pour le moment

Armes/Capacités Spéciales :Je verrais en fonction du niveau de FDD que je peux prendre

Dieu/Statut :Sagittarius / Croyant avec FDD
"Je certifie avoir lu le règlement, l’accepter et assumer tout acte allant à son encontre..."

DESCRIPTION

Les yeux de Sypher sont rouges, vifs comme ceux d’un démon prêt à vous égorger dans les secondes qui suivent. Ce rouge si subtil rappelle une étendue de magma en fusion, prêt à jaillir sur les terres cultivées des paysans. Son nez, fin, est à la graisse ce que les croissants sont au beurre. Ses deux narines, fentes infiniment fines, ne se dilatent que très rarement, lorsqu’il prend de grandes inspirations. Sa bouche, aussi fine que le nez, semblait être aussi mince qu’un épi de blé, et ses lèvres, acérées comme les lames d’un rasoir. Il a de simples oreilles, comme le plus commun des mortels. Cependant son ouïe est une des plus fines, lui permettant d’entendre des conversations qui paraîtraient lointaines à tout autres. Sa chevelure, vaste étendue de souffre noir, s’étend de part et d’autre de son crâne, de façon désordonnée, aléatoire. En effet, ses cheveux, d’un noir de jais, ne sont coiffés que très rarement. Il est donc évident que ses cheveux s’éparpillent sur son visage, et lui couvrent bien souvent le regard, si ce n’est la moitié du visage.

Sypher est fin tel un oiseau, mais son buste est développé. Ses abdominaux et ses pectoraux transpirent le travail fourni pour atteindre cet état de développement relativement avancé, qui ferait pâlir tout homme ne travaillant pas un minimum son physique. Ses bras sont, comme son buste, musclés et endurcis par le travail musculaire apporté durant toutes ces années. Il est donc inutile de douter de ses compétences à soulever des poids ! En les examinant de plus près, on croirait voir des bras cybernétiques, par leur dureté. Ses jambes, tout en longueur, allaient dans la continuité du corps, montrant une forme particulière, celle des hommes de fer, celle des plus grands bodybuilders.

Côté vestimentaire maintenant, les sandales en cuirs noirs qu’il porte au pied, se fatiguent au fil des jours, perdant de leur couleur, et s’abîmant quelque peu au niveau des semelles, laissant parfois apparaître des couleurs que l’on ne penserait pas voir. Ensuite, ce qui lui sert de pantalon, ressemble plutôt à une sorte de tissu noir, déchiré sous plusieurs coutures à son extrémité, flottant au gré du vent. Ce tissu semble un peu trop grand quand on regarde au niveau de la taille de notre homme, mais en réalité, ce n’est qu’une impression, il lui va très bien. Surtout qu’il aime porter des vêtements amples au niveau du bas, pour garder son agilité, pouvoir faire des mouvements amples. Vous avez sans doute pu remarquer, la chose la plus voyante sur son corps presque nu, les bandages parcourant la quasi-totalité de son buste et remontant jusqu’à la moitié de son visage, c’est-à-dire légèrement au-dessus du nez. Avant, tout son buste était bandé, mais certaines parties ont été arrachés avec les combats qu’il a menés jusqu’à présent. Cependant, ces bandages ne sont pas là pour faire joli. Effectivement, il s’en sert pour cacher la partie de son corps touchée par une « maladie » de peau si on peut dire. Enfin, il ne s’agit pas réellement d’une maladie mais plutôt d’une brûlure très importante causée par un acide puissant. Heureusement, même avec les parties arrachées, la blessure n’est pas visible, car ce n’est pas beau à voir !

« L’orgueil a cela de bon qu’il préserve de l’envie » Victor Hugo

Sypher n’est pas du genre à être orgueilleux, enfin juste un peu, comme tout autre être humain en ce bas monde. Evidemment, il est bien sûr obligé d’avoir une petite part de fierté à son égard, que ce soit de sa mentalité (intelligence) ou que ce soit de son physique (musculature qui l’avantage assez). Ceci étant, il n’envie pas beaucoup de personnes, à part pour quelques caractères qu’il ne possède pas. Et puis, il est préférable pour soi-même de se sentir bon et fort, que de se sentir mauvais et faible, ce qui attirerait l’envie de ressembler à d’autres.

« Il semble que c'est le diable qui a tout exprès placé la paresse à la frontière de plusieurs vertus » François de la Rochefoucauld

Que diable apporte la paresse dans la vie d’une quelconque personne, ici ? Pour lui, la paresse n’existe pas, il ne rechigne jamais quand il faut exécuter des ordres donnés par ses supérieurs hiérarchiques. Comme on dit, « le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt » ! Il n’est jamais l’heure de se reposer lorsque l’on est un Agent du Gouvernement, vaillant et fort !

« La gourmandise, le péché des moines vertueux » Honoré de Balzac

Aaah... Que dire de la gourmandise… Cette envie irrésistible de s’approprier quelque chose de beau et de goûteux. « Un petit gâteau au chocolat ? Non merci, ce n’est pas bon pour moi. Mhh finalement, j’en voudrais bien un, merci. » Quel pécher ! Je crois bien que parmi les sept, il s’agit bien du plus difficile à éviter ! Vous vous doutez que Sypher n’échappe pas à la règle, lui aussi est un amateur de nouvelles expériences sucrées.

« Les yeux de la luxure ont des joies secrètes » Paul Eluard

La luxure ? Très peu pour Sypher voyons ! Comment pouvez-vous imaginer qu’un homme tel que lui, aussi sérieux dans son travail, soit un coureur de jupons invétéré ? Impossible, il a bien trop de principes pour cela ! Ce n’est pas une minette ou deux qui détournera son attention, rappelez-vous-en. Seuls les pirates en sont capables, si bêtes soient-ils !

« Les effets de la colère sont beaucoup plus graves que les causes » Marc-Aurèle

Ah ça, la colère, personne n’y échappe… Tout le monde a déjà, au moins une fois dans sa vie, ressenti une profonde colère l’envahir. Quelles que soient les raisons d’ailleurs. Parfois, il est même difficile de prévoir la réaction du destinataire, lorsque l’on dit quelque chose qui, pourtant, nous paraît si simple. Allez… Ne mentez pas, je suis sûr que vous aussi vous avez déjà eu cette envie de meurtre, pas vrai ?

« Richesse et avarice sont les racines du mal » Hazrat Ali

L’avarice n’est destinée qu’à ces forbans de pirates, bien sûr. Je n’ai jamais vu un seul pirate, donner de l’argent de bon cœur à une personne traînant dans les rues malfamées et se nourrissant de restes se trouvant dans les poubelles. Ça je peux vous le dire, ça n’est jamais arrivé et ça n’arrivera jamais ! Il est donc inutile de dire que Sypher est un bon samaritain. Il n’hésitera pas à aider les personnes les plus démunies, et sans aucune hésitation. Pour lui, l’argent n’est qu’un complément dans sa vie de tous les jours.


Sypher a une idée précise du monde qu’il souhaiterait voir apparaître dans le futur. Selon lui, le monde d’aujourd’hui est rempli de zones d’ombre, principalement incarnées par ces fichus pirates, mais aussi pour certaines, les autres personnes, membres du camp Révolutionnaire. Pourquoi ces gens s’acharnent à retrouver ce trésor, le One Piece, en s’opposant à chacune de leurs actions, au Gouvernement Mondial ? C’est une chose qu’il ne comprend toujours pas depuis qu’il est entré dans la Marine. Quelle est leur idéologie ? Souhaitent-ils faire passer le reste du monde à la trappe dans l’unique but de trouver un trésor particulier ? Tout cela est arrivé à cause du dénommé Gol D.Roger, ce satané « Seigneur des Pirates ». C’est lui qui a lancé cette immense vague de piraterie, il y a deux ans. Il faut savoir que, tant que Sypher sera en vie, il continuera à protéger ses idéaux et n’hésitera pas à mettre sa vie en jeu pour que la paix revienne un jour sur cette terre.

Etant un Marine, il n’éprouve donc aucune sympathie envers le moindre pirate. Disons plutôt qu’il éprouve à leur égard, une haine incessante, qui le pousse à se battre jusqu’au bout. Les seules vraies personnes en qui il prête attention, ce sont les Agents du Gouvernement Mondial, ainsi que les Chasseurs de primes, qui les aident à capturer les pirates recherchés, en l’échange d’une modique somme. Bien sûr, Sypher est présent pour la population civile, vivant sur chaque île du monde. Il est toujours à leur écoute, et règle chaque problème qu’il estime nécessaire de régler, et surtout dont il a la possibilité de régler.


HISTOIRE


Partie I : Symphonies [/color]


1ère Symphonie : L’admiration d’un enfant

Ce jour-là, un homme prit la mer sur son navire arborant le somptueux drapeau du Gouvernement Mondial, celui de la Marine plus précisément. C’était une journée importante pour l’équipage du Commandant Wenham, Bradley Wenham. Effectivement, c’était aujourd’hui qu’il allait recevoir sa promotion, au rang de Colonel des forces Gouvernementales, pour le QG de GrandLine. Cela faisait de nombreuses années que l’homme avait été affecté à la Marine, et il travaillait dur, chaque jour, pour être reconnu comme un vrai héros auprès de ses collègues et par sa famille qu’il aimait tant. Bradley savait surtout que lorsqu’il rentrerait, son fils, Reever, se jetterait à son cou en lui demandant de lui raconter toutes ses grandes aventures. Pour lui, il s’agissait presque d’une histoire, qui ne s’arrêtait jamais, qui continuait d’exister grâce à son père. Déjà tout petit, il adorait ses histoires. On pouvait même dire que, la Marine, c’était toute sa vie ! Il les considérait comme des héros, des sauveurs de l’humanité, des personnes en qui on pouvait avoir totalement confiance, et qui ne faillissent jamais à leur tâche, des hommes parfaits si on peut dire. Donc, la première phrase qu’il avait à la bouche quand son père rentrait, c’était.

« Papa, papa ! Raconte-moi la suite !! T’as tué d’autres méchants aujourd’hui ?! »


2ème Symphonie : L’entrée dans la Marine, sympathique ou fatiguant ?

Reever entra dans la Marine à ses douze ans, le jour de son anniversaire. Son père lui avait justement fait la surprise, sachant qu’il était très admiratif. Inutile de dire que lorsque le jeune garçon apprit la nouvelle, il sauta de joie dans tous les sens, à n’en plus finir. C’était le plus beau cadeau qu’on pouvait lui faire, disait-il. Et pourtant, ces prochains mois n’allaient pas être si intéressants qu’il ne le pensait… Le premier jour, c’était corvée de pommes de terre, activité typique de l’armée ! Je pense que lui-même n’aimerait pas en parler plus, sachant qu’il s’agissait d’une activité vraiment ennuyeuse et sans aucun but, à part remplir la panse de centaines de soldats. Chaque jour, il enchaînait sur une nouvelle activité, qu’elle soit physique ou mentale. Les troupes de la marine devaient être fortes dans les deux sens, pour tenir le coup contre toute la pression engendrée par les supérieurs. Il faisait donc souvent des séances de musculations avec les autres recrues, approfondissant sa musculature en profondeur. Car ce n’était pas un entraînement de faiblard, non, il s’agissait d’un réel entraînement, également donné aux adultes ! En tout cas, le jeune Reever avait décidé de ne jamais baisser les bras, il voulait que son père soit fier de lui, jusqu’au bout !

Partie II : Valses


1ère Valse : Rencontre et Promotion

Cela faisait maintenant une dizaine d’années que j’avais intégré la marine et aujourd’hui, je devais être promu Sergent-Chef, pour toutes les bonnes actions que j’avais fait depuis que j’étais ici. Je me baladais dans les couloirs du QG, tout en pensant à cela. Il fallait que j’apporte un dossier très important à un de mes supérieurs dans les plus brefs délais. Bien évidemment, je n’avais pas envie de le faire attendre, pour qu'il n'en parle aux autres hauts gradés, je ne voulais pas faire mauvaise impression. Je ne perdais pas de temps, malgré les pensées que je pouvais avoir. Mes pas étaient longs et rapides presque comme si je me faisais poursuivre par quelqu’un. Mais, en entrant dans le bureau de mon supérieur, je fis la rencontre d’un homme d’à peu près mon âge que le vieil homme me présenta d’ailleurs.

« Reever, je te présente Akihiko Wenham. Mais tu dois déjà certainement le connaître. »

« W-Wenham vous dîtes ? Non je ne l’ai jamais vu auparavant mais, est-ce-bien ce à quoi je pense ?... »

« Oui, il s’agit de ton cousin. Je pensais que vous aviez déjà fait connaissance mais d’après ta réaction, ce n’est pas le cas. Je me suis dit que, comme vous êtes de la même famille, tu pourrais lui expliquer le fonctionnement de notre QG ! Je compte sur toi. Vous pouvez disposer tous les deux. »

Je n’arrivai pas à le croire… Mon cousin, ici, dans le même QG de la Marine que moi, alors que je n’avais jamais fait sa connaissance auparavant. J’étais abasourdi par cette nouvelle. J’étais surtout surpris que mon père ne m’en ait pas parlé avant, cela me semblait étrange… Bref, je lui fis signe de me suivre dans les couloirs, car je devais me rendre dans une grande salle où l’on me donnerait ma promotion. J’allais être exposé à une dizaine de personnes hauts-gradées du Gouvernement. Mon « cousin » avait l’air un peu timide, il n’osait pas me parler, mais je voyais bien qu’au fond de lui, ça le démangeait. Je tournai alors quelques secondes la tête vers lui en lui souriant, puis, je lui dis.

« Dis, tu ne trouves pas ça bizarre qu’on ne nous ait jamais présenté jusqu’à maintenant ? »

« Si.. Je dois avouer que ça m’a également fait un choc d’apprendre que j’avais encore de la famille. Tu sais… De mon côté, j’ai tout perdu. Je ne pensais pas pouvoir retrouver un jour quelqu’un sur qui je pourrais m’appuyer. Peut-être que tout était prévu de cette façon. Je ne sais pas vraiment si ton père et mes parents étaient proches mais, ils se sont peut-être promis de ne jamais parler de nous à l’autre… »

« Oui, c’est plausible. Mais, pourquoi es-tu ici au juste ? »

« J’ai été envoyé ici pour rééquilibrer un peu les forces. A vrai dire, moi aussi je dois passer Sergent-Chef aujourd’hui. D’ailleurs, nous ferions mieux de nous dépêcher… »

Etonnant.. Je venais d’apprendre que mon cousin n’avait plus de famille de son côté et que finalement, il en était au même point que moi. Au fond, j’étais un peu frustré de me dire que, au final, je n’étais pas le digne successeur de mon père. Quelqu’un de la famille était au même niveau que moi. Mais bon, malgré tout j’étais quand même heureux qu’il avance malgré ses problèmes familiaux. Enfin, nous entrâmes donc au bout de quelques minutes de marche dans les nombreux couloirs, dans la grande salle de délibération. C’était assez impressionnant de voir autant de personnes, assises à une grande et même table, surtout qu’ils étaient censés nous juger sur nos capacités en tant que défenseur de la Justice. Ils nous indiquèrent de nous asseoir devant eux, sur les deux chaises qui étaient déjà placées. Tous, les uns après les autres, prirent la parole, exposant nos faits à travers les missions données, le bon respect des règles, etc.. Pour pouvoir nous donner leur verdict. Je regardai mon cousin du coin de l’œil, pendant que les juges réfléchissaient. Il avait l’air confiant, comparé à moi. Bien sûr, ça ne voulait pas dire qu’il allait avoir sa promotion et pas moi, bien sûr que non ! Enfin… Je n’espérais pas. Après quelque temps de délibération, l’un des juges toussa légèrement, pour nous prévenir qu’il allait parler.

« Mes enfants, je vais annoncer le verdict du jury… Akihiko Wenham, reçu. Vous passez donc Sergent-chef. Félicitations. Et comme, on n’annonce pas une bonne nouvelle, sans en annoncer une autre, Reever Wenham, vous êtes également reçu ! Cependant, en plus de votre nouveau grade, nous avons quelque chose à vous offrir. »

Qu’allaient-ils bien pouvoir m’offrir en plus de ça ? Je n’eus même pas le temps de réfléchir qu’un autre juge sortit quelque chose d’un sac. A première vue, il s’agissait d’un fruit, de taille et de couleur anormale. Tous m’expliquèrent rapidement ce qu’il en était. Il s’agissait en fait d’un Fruit du Diable, fruit réputé pour amener le pouvoir à la personne qui le mange. Apparemment, ils avait l’air de tenir à ce que je l’engouffre dans ma bouche, devant eux.. Je n’hésitai donc pas. Je pris le fruit à pleine main et je le croquai à pleines dents, avant de le mastiquer, laissant apparaître diverses grimaces à cause de son goût. Juste après cela, le jury nous demandâmes de sortir de la pièce, en félicitant encore une fois. Nous étions heureux, on avait réussi à passer un cap, en même temps ! J’avançais de jour en jour vers mon rêve, devenir un Marine très réputé, un Amiral.


2nde Valse : Trahison au sein du Gouvernement ?

Note : Cette valse existe notamment en l’honneur de mon défunt père…




« Colonel Bradley Wenham, vous devez vous rendre à Water Seven sur le champ ! Il semblerait qu’une énorme troupe de pirates ravagent la ville et s’en prennent à nos soldats ! Vous devez arrêter ça immédiatement ! Cependant, faîtes très attention, les capitaines des deux équipages sont maudits et sont dangereux ! »

Sur ces ordres, le Colonel se leva de son siège, sur son navire, et ordonna à ses soldats de se diriger vers Water Seven, la ville aquatique. Celui-ci ne devait pas perdre contre de tels pirates, même si ceux-ci étaient soi-disant maudits. Eh oui, étant un marine de haut niveau, Bradley possédait une arme en Kairouseki, lui permettant de toucher tout utilisateur de Fruit du Démon, même les Logias. Ce qui, ne mentons pas, lui donnait un sérieux avantage pour quelqu’un de normal. Le voyage ne mit pas longtemps, car les marines pouvaient se déplacer très rapidement sur GrandLine, presque comme s’ils pouvaient voler ! Bradley et son équipage débarquèrent donc sur l’un des nombreux quais de Water Seven, et prirent les armes pour renvoyer les troupes de pirates d’où ils venaient. Ça n’allait tout de même pas être une tâche facile, mais il fallait y croire, et surtout ne pas perdre espoir, même dans les moments difficiles. Ce n’était pas dur de les trouver, sachant que même au niveau du port, la plupart des navires étaient ravagés. La marine avançait, rapidement, les boucliers et les armes en main, jusqu’au cœur de la ville aquatique. Ils pouvaient voir de tout, des bâtiments détruits, des boutiques pillées et des civils tabassés. C’était horrible de voir ça de nos jours ! Le Colonel Bradley ordonna à ses soldats de foncer sur le champ de bataille pour enfin faire régner l’ordre ici.

« Pirates, vous êtes cernés ! N’essayez même pas de continuer vos activités où nous n’aurons aucune pitié à votre égard ! Qui sont les Capitaines de ces deux équipages ? Qu’ils se dénoncent immédiatement. »

« Qu’est-ce que vous avez-vous, bande d’ingrats ? Ça vous plait tant que ça de passer pour supérieur juste parce que vous incarnez la « Justice » ?! Grarararara ! Vous m’faîtes bien rire vous voyez ! Essayez d’esquiver ça ! »

Dès qu’il eut terminé de parler, le premier capitaine vit ses mains se changer en espèce de poudre, ou des spores peut-être. Alors c’était ça, son pouvoir ?... Ses spores furent lancées en direction des troupes de la marine. En vue de leurs réactions, les spores semblaient être empoisonnées. Quel monstre… La plupart des soldats se trouvaient déjà à terre, rien qu’avec cette agglutination de particules. Cela n’était pas possible. Bradley se demandait comment lui et son équipage pourraient les tenir hors d’atteinte. Et ce fut cette fois au tour du second d’exposer ses capacités… Il se mit à courir en leur direction, avant de sauter en l’air et de retomber telle une météorite, explosant tout sur son passage, en touchant le sol. Les agents du Gouvernement furent envoyés quelques mètres plus loin, expulsés par le choc. Ils venaient déjà d’arriver mais pourtant, les soldats prirent peur en voyant le pouvoir de ces deux Capitaines pirates. Soudain, un Soldat appela l’Amiral en Chef avec un Den Den Mushi, pour le prévenir de ce qui était en train de se passer.

« Amiral en Chef ! Il se trouve que les Pirates soient plus forts que prévus ! Nous ne pouvons rien faire contre eux ! »

« Combien de soldats ont été mis à terre ?! »

« Les deux tiers je dirais ! Nous sommes vraiment mal en point, et maintenant, en infériorité numérique ! Que devons-nous faire ?! »

« Rebroussez chemin ! Rentrez immédiatement à la base et laissez le Colonel s’en charger. Il faut parfois savoir se sacrifier pour préserver la vie d’autres personnes ! »

Les soldats se mirent donc tous à détaler, pendant que Bradley essayait tant bien que mal de protéger le plus de personnes qu’il pouvait, en tentant désespérément de briser la carapace des deux maudits.. Les capitaines pirates envoyaient tout ce qu'ils avaient sur l'homme, qui résistait fort bien tout de même, pour que ses compagnons puissent s'enfuir. Le Colonel n'avait pas eu son mot à dire quant à la fuite ordonnée par l'Amiral en Chef, mais il se devait de rester ici sans broncher et agir en héros. Il fonça plusieurs fois sur eux, en leur portant de puissants coups de sabre en Kairouseki, les blessant par la même occasion. Peut- être que le Colonel avait une chance de gagner finalement. Certes il était en infériorité numérique et il n'avait pas de pouvoirs, mais il pouvait quand même les toucher en annulant leurs pouvoirs. Cependant, Bradley savait qu'il allait y laisser la vie, même en se battant de toutes ses forces. il ne se faisait donc pas d'illusion. Pour lui, l'important était de retenir les deux hommes pour que ses soldats puissent partir sans problèmes. Un des deux pirates avait disparu pendant que Bradley regardait ailleurs. Il n’avait aucune idée d’où il pouvait se trouver, mais il ne se préoccupait pas de ça, il fonça dans le tas. Malheureusement, lorsqu’il fut assez proche du pirate aux spores, l’autre pirate l’attrapa de derrière, l’empêchant de bouger, grâce à sa force surhumaine et à sa dureté impressionnante. Le Colonel était vraiment mal sur ce coup… Le second pirate approcha sa main de la tête du marine, la transformant en de nombreuses spores empoisonnées. Tous deux se mirent à rire sadiquement pendant que Bradley souffrait le martyre. Ils se mirent ensuite à la poursuite des soldats pour les empêcher de s’enfuir. Mais ce fut à ce moment que Bradley agît vraiment comme un héros… Il se releva malgré l’empoisonnement intense et asséna un dernier coup, à l’horizontale, dans le dos des deux bandits. Le navire réussit grâce à cela à s’écarter du pont. Bradley eut le temps de prononcer ses dernières paroles avant de se faire achever…

« Je suis bien là, tout de suite… Je vais mourir, j’en suis conscient, mais j’aurais au moins réussit quelque chose d’important… Sachez cependant que vous le regretterez.. Mon fils se chargera de vous…………. …. …. »


3ème Valse : Une annonce fatale…

Suite à la bataille menée à Water Seven, et l’échec du Gouvernement, l’Amiral en chef convoqua le jeune Reever dans son bureau pour lui parler de tout ça et lui dire ce qui était arrivé à son père.
Après un petit entraînement de musculation dans la salle spéciale du QG, je fus convoqué dans le bureau de l’Amiral en chef. Il voulait me parler de quelque chose d’important apparemment. Je n'avais aucune idée de ce dont il voulait me parler mais j’allais très vite le découvrir. Je déposai ma main sur la poignée, avant de l’abaisser, ouvrant la porte du spacieux bureau. L’Amiral en chef n’était pas seul, il était accompagné de deux hommes, sûrement de simples soldats. Il me proposa de m’asseoir sur le confortable fauteuil lui faisant face. Je n’aimais pas tellement ça, les trois hommes avaient l’air crispés, comme s’ils allaient m’annoncer une mauvaise nouvelle. L’amiral prit la parole, en toussotant.


« Reever, nous avons une nouvelle à t’annoncer... Une mauvaise nouvelle… Aujourd’hui, une bataille a eu lieu à Water Seven, la ville aquatique. Deux équipages pirates, réunis, causaient de sacrés dommages. J’ai donc décidé d’envoyer ton père, le Colonel Bradley Wenham, pour remettre de l’ordre à toute cette pagaille. Mais les pirates possédaient tous deux un fruit du démon et étaient beaucoup trop forts… Il faut que tu sache que, ton père a agi comme un héros. J’ai ordonné aux troupes de fuir, en leur disant que Bradley allait être capable de les retenir. Ton père est mort, Reever. »

C’était impossible. Si j’avais bien compris, c’était à cause de lui que mon père s’était fait tué… Je ne pouvais pas le croire… Je me levai d’un coup, balançant le fauteuil à travers le bureau, et me dirigea vers la porte en leur disant, avec un regard empli de haine.

« Ne m’appelez plus Reever, non. Je ne veux plus être nommé comme tel. Je suis maintenant un être nouveau, possédant un but bien précis. Appelez-moi Sypher, Sypher Wenham, le digne héritier de Bradley Wenham, et aussi celui qui le vengera, croyez-moi. »

Tels étaient mes derniers mots en tant que Reever Wenham, le fils voulant à tout prix que son père soit fière de lui. C’était maintenant une nouvelle ère, où sa vie serait modifiée…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Espion C.P. 9
Dæmon Flinch
Espion C.P. 9
Messages : 99


Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/2000  (0/2000)
Equipage: Aucun

MessageSujet: Re: > Sypher Wenham   Lun 2 Jan - 19:39

Description :
¤ La Qualité :
-> Orthographe, Conjugaison, Grammaire : [4/5]
-> Vocabulaire, Construction Syntaxique : [2/5]
¤ La Quantité :
-> Nombre de Mots : [4/4]
-> Aération du Texte : [1/2]
¤ L'Originalité :
-> Les Précisions : [2/2]
-> La Méthode : [0/2]
¤ Sous-total : [14/20]

Une présentation certes intéressante, peu de fautes de Français, la lecture se fait tranquillement… Mais mon dieu, que de répétitions ! C’est ça qui te fais perdre énormément de points, et c’est bien dommage… Le texte un peu trop compact, mais ce n’est pas d’une gravité absolue. Bref, un bon point pour la suite.

Histoire :
¤ La Qualité :
-> Orthographe, Conjugaison, Grammaire : [3/3]
-> Vocabulaire, Construction Syntaxique : [2/3]
-> Histoire, Parcours et Logique [3/6]
¤ La Quantité :
-> Nombre de Mots [2/5]
-> Aération du Texte : [3/3]
¤ L'Originalité :
-> Les Précisions : [0/2]
-> La Méthode : [0/4]
-> Le Personnage : [1/2]
-> L'Histoire : [0/2]
¤ Sous-total : [14/30]

Bon, l’histoire n’est pas bien longue, et les précisions… Quasi nulles finalement. Surtout la partie qui conte la mort de ton père, qui n’est pas tout à fait appropriée : on attend de savoir la vie de ton personnage, pas la mort de son père, qu’il ne connaîtra probablement jamais en détail d’ailleurs… Quelques incohérences qui viennent légèrement gâcher le récit, et un personnage assez bateau somme toute. Et, l’obtention du fruit du démon qui se fait d’une manière plus que discutable.

Général :
¤ La Qualité :
-> Orthographe, Conjugaison, Grammaire : [7/8]
-> Vocabulaire, Construction Syntaxique : [4/7]
-> Histoire, Parcours et Logique : [5/8]
¤ La Quantité :
-> Nombre de Mots : [6/9]
-> Aération du Texte : [5/6]
¤ L'Originalité :
-> Les Précisions : [2/3]
-> La Méthode : [1/3]
-> Le Personnage : [1/3]
-> L'Histoire : [1/3]
Sous-total : [32/50]

Total : [Somme des Sous-totaux/5] : [12/20]
Tu es donc niveau 24 plus 2 niveaux que je t’accorde en bonus, soit 26.
Le principal soucis de cette présentation à mes yeux est le fait qu’elle semble bâclée : De très nombreuses répétition (dans la description notamment, j’en prend pour exemple le mot « fin(es) » qui apparaît près de 10 fois dans cette partie, dont 5 ou 6 fois dans le même paragraphe, à une ligne d’écart parfois) qui gâchent le plaisir de lecture, et font penser que tu n’as pris que peu de temps pour te relire ; la référence aux révolutionnaires qui n’existent plus sur ce forum (Alors que d’autres organisations ennemies du gouvernement mondial sont connues) et quelques autres erreurs disséminées dans le texte. On comprend que c’est un bête copié/collé d’une présentation ayant déjà servi, et que tu n’as même pas pris le temps de bien l’adapter à ce forum particulier.

Pour ton fruit, tu peux en obtenir un de rang 6 directement, ou de rang 7 avec un test RP que je jugerai… Si tu as besoin d’un sujet, je te le donnerai, mais tu peux bien sûr l’imaginer par toi-même.

Je finirai sur le plaisir que j’ai eu à ne voir aucune fautes d’orthographe/conjugaison dans cette présentation (ou alors elles ont échappé à mon œil, ce qui revient au même pour ton niveau) qui n’écorche pas les yeux du correcteur.
Bienvenue sur One piece new genesis, j’espère que tu t’y plaira Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 7


Feuille de personnage
Niveau:
26/100  (26/100)
Expérience:
0/1000  (0/1000)
Equipage: Aucun

MessageSujet: Re: > Sypher Wenham   Mar 3 Jan - 17:43

Après moult réflexion, je choisis le Moku ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Espion C.P. 9
Dæmon Flinch
Espion C.P. 9
Messages : 99


Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/2000  (0/2000)
Equipage: Aucun

MessageSujet: Re: > Sypher Wenham   Mar 3 Jan - 17:58

Te voici donc colonel de niveau vingt six, possédant le moku moku. Bon jeu sur one piece new genesis Wink

(Si tu souhaite rediscuter d'un point, n'hésite pas à me contacter par mp!)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: > Sypher Wenham   

Revenir en haut Aller en bas
 

> Sypher Wenham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Prologue - Les Protagonistes :: Préambule des Adhérents :: Présentations Ratifiées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Fantastique - autres