Partagez | 
 

 2] Le Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PersonnageContenu du Message

avatar

Game Master
Grand Manitou
Game Master
Messages : 73


Feuille de personnage
Niveau:
100000000/100000000  (100000000/100000000)
Expérience:
999999999/999999999  (999999999/999999999)
Equipage: Aucun

MessageSujet: 2] Le Contexte   Dim 31 Juil - 12:33


Le Contexte


Prologue


Nous sommes sur l'île de Dawn, année 1856 du calendrier Palatinique. Là, au détour de l'une des grandes avenues de la ville, un enfant joue avec son ballon tout en faisant attention à ne pas l'envoyer trop loin du côté de la rue. Les véhicules vont et viennent sur les pavés boueux, et il est tard, très tard, car les réverbères sont allumés et la nuit est tombée depuis longtemps. Derrière la petite grille qui établit une frontière entre la chaussée et le jardin, une petite maison quelconque, comme il en existe des milliers à travers le monde, est illuminée par l'éclairage diaphane des lampes de rue. De légers rayons de lumière jaune, que l'on reconnait aisément comme étant celle d'une lanterne à gaz, passent au travers du verre fin des fenêtres mal isolées. Derrière l'une d'elle, un vieil homme, pipe à la bouche, contemple la jeunesse du petit enfant tout en émettant des hypothèses et en philosophant sur la vie. Il n'y a point d'autre science à cet âge. Puis enfin, la porte s'ouvre, éclairant un petit chemin de pierres plates entre les brins d'herbe verte. Le vieil homme fait rentrer l'enfant tout en souriant sous son épaisse moustache lui donnant, avec le béret de marin sur sa tête, l'air doux d'un bonhomme sympathique et jovial. L'enfant devait avoir sept ou huit ans, et tout en rentrant il dévisageait son grand-père comme s'il attendait qu'il lui dise quelque chose. Ils échangèrent quelques mots puis l'enfant courut jusqu'à l'escalier, l'escalada à toute vitesse et enfila son pyjama avant de sauter dans son lit. L'homme était tellement ému par cette vivacité, alors que lui ne pouvait plus être aussi rapide qu'avant, il boitait. Cette fois-ci, le grand-père ne choisit pas de prendre un livre pour lui lire une histoire pour s'endormir, il lui raconta plutôt comment les choses avaient évoluées depuis le passé. Car le jeune enfant était en plein dans cette évolution, le monde changeait et devenait plutôt effrayant, mais il avait besoin de héros, il avait besoin de petits bambins comme lui pour redonner des couleurs, et il ne devait pas avoir peur de son futur, mais aller de l'avant, comme les pirates... comme le formidable équipage des Mugiwara et leur capitaine, Monkey D. Luffy.


"En tant que Pirate, tu devrais savoir qu'on est pas là pour rigoler !"


Il y a cent ans, des pirates ont révolutionné le monde... deux fois. En ce temps là on distinguait le Seigneur des Pirates, Gol D. Roger, comme l'homme le plus puissant du monde, il avait traversé Grand Line à l'aide d'un formidable équipage sur l'Oro Jackson et atteint le Raftel, acquérant richesse et gloire. Malheureusement la maladie le rongeait et il se délivra lui-même au Gouvernement Mondial qui était plus que désireux de l’exécuter. Chose fut faite, mais jamais personne n'aurait pensé que les derniers mots du Seigneur des Mers seraient si influents, répondant à la demande de l'emplacement de son fameux butin : "Mon trésor ? Je vous le laisse si vous voulez. Trouvez le ! Je l'ai laissé quelque part dans ce vaste monde !", s'en suivit alors une gigantesque vague de piraterie. Vingt-deux ans après sa mort, un jeune capitaine pirate du nom de Monkey D. Luffy repend son nom sur toutes les mers et devient rapidement un ennemi du Gouvernement Mondial : il sera responsable de la destruction d'Enies Lobby, il vaincra le Shichibukai Gecko Moria, arrivera à créer la plus grande évasion d'Impel Down en pénétrant de lui-même dans la prison et participera à la Bataille de Marineford où il échoua à sauver son frère adoptif, le fils de Gol D. Roger, Portgas D. Ace. Après s'être retiré deux ans des océans, du fait d'avoir vu son équipage être disséminé aux quatre coins du monde par le Shichibukai Bartholomew Kuma, il reformera ce-dernier qui déploiera une puissance incroyable et créera une nouvelle polémique dans l'île des Hommes-Poissons, sa prime était alors à l'époque de 500 Millions de Berries. Il est dis dans les légendes portant sur le D. que sa Volonté est celle de son frère, Portgas D. Ace, elle-même héritée du Seigneur des Pirates, Gol D. Roger, d'autant plus que le Chapeau de Paille que porte Luffy sur sa tête a appartenu à Shanks Le Roux ainsi qu'au Seigneur des Pirates auparavant. Malheureusement nous nous connaîtrons jamais la suite de l'histoire, alors que l'équipage des Mugiwara était presque arrivé à terme de son voyage, il disparut sans laisser de traces. Le Gouvernement lui-même fut surpris de cette soudaine disparition, laissant leur têtes mises à prix sans chercher à savoir si c'était réel ou non.

Désormais les gens ne savent même plus si ces personnes ont réellement existé ou s'il s'agissait de contes de fées, les opposants à la Piraterie tendent plutôt à penser qu'il ne s'agissait que d'illuminatrices histoires de cette sombre catégorie sociale de rats puants. Mais les vrais pirates, ceux qui sont pirates pour le voyage et l'amitié, savent que ce n'est pas une histoire ; ce sont ceux qui veulent vivre la même aventure, ceux qui ont hérité de la volonté des héros disparus. Ces pirates là sont très peu, et globalement il y a de moins en moins de pirates sur les mers, ils sont les premières victimes de la guerre. Les pirates n'ont parfois pas le choix de devoir prendre part d'un côté ou de l'autre de la guerre, si bien que la proportion de corsaires au service de la Marine est nettement plus élevée désormais que jadis. Très peu d'équipages arrivent désormais à atteindre Grand Line avec l'austérité, la brutalité et la cruauté des Blues. La guerre est partout, même là où on s'attend le moins à la trouver. Les pirates ne sont d'ailleurs pas seulement les premières victimes de la guerre, ils sont aussi les premières cibles de différentes organisations telles qu'Impel Down, les Chasseurs de Primes et bien entendu la Marine. Cependant une nouvelle génération de Rookies est récemment apparus : fiers d'être des pirates, ceux-ci ne convoitent plus comme leurs aînés la richesse et la gloire, mais plutôt la vengeance que la guerre a propagé en eux et l'espoir de trouver un monde meilleur de l'autre côté de Red Line dans le Shin Sekai, ils pensent d'ailleurs que le Raftel est un paradis et le One Piece la paix qui y prône, et non plus un fabuleux trésor. Les bases de ce monde auraient donc changé, le One Piece tant convoité ne serait plus pour tous la richesse et la gloire... mais le paradis terrestre ?

La nouvelle génération s'illustre d'autant plus par l'adaptation des pirates aux nouvelles technologies. Bien que beaucoup soient réticents à voyager dans les airs, une minorité s'est inscrite comme but de faire leur long voyage dans le ciel. Ces Rookies du Ciel s'insurgent souvent de l'apparence des pirates de "l'Ancienne Ère", apportant avec leur vent de fraicheur un nouveau look "décontracté", plus léger, souvent étrange comme le fait de porter une écharpe par dessus une veste ouverte sur le torse. De ce fait on reconnait rapidement un pirate des airs, très légèrement vêtu et un pirate des mers dont les vêtements tout aussi innovateurs protègent du froid et de l'humidité. Il subsisterait donc une guerre de mode entre les différents types de Rookies portant sur leur façon de s'habiller, appuyant parfois des combats pour chercher à savoir qui a le meilleur style. En plus de se soucier de leur apparence pour la plupart, ces Rookies sont puissants : ils possèdent de grands pouvoirs entre leurs mains, ils ont les moyens de changer le monde plus qu'ils ne l'ont déjà fait : de toutes les époques ce sont les pirates qui ont influé sur les grands changements mondiaux par le passé. Au milieu de la guerre, c'est vers eux que sont tournés tous les regards désormais, ils sont ceux qui ont le pouvoir de créer un nouveau monde, et leur but est d'ailleurs de le faire en découvrant le One Piece. Le symbole des Pirates est un crâne.


"Rien ne vaut la Justice au petit matin, si ce n'est une exécution et pas de quartiers !."


En 1759, les membres du Conseil des 5 Etoiles "se suicidèrent" mystérieusement. Le Chef du Gouvernement Mondial jugea plus utile de ne pas le reformer, sachant qu'ils obstruaient à ses décisions et prenaient de mauvaises initiatives. L'extermination progressive des pirates avait commencé, ceux-ci n'étaient plus en capacité de contre-attaquer, il ne restait plus qu'un opposant au Gouvernement Mondial à éliminer : la Révolution. Sur plusieurs années, le Chef du G.M. avait prévu de nombreux remaniements du monde : détruire Impel Down, supprimer la Révolution, éliminer tous les Pirates... En parallèle l'esclavage allait bon train à Marijoa, et plus ça allait, plus les Tenryuubitos abusaient de leur pouvoir, se comportaient comme des barbares, violaient, tuaient des innocents et le prenaient comme un jeu ; la Marine, la prétendue Justice, faisait comme s'il ne voyait rien. Les Révolutionnaires ne purent tenir plus longtemps, ils envisagèrent une attaque massive sur Marijoa le 5 Novembre 1761. Le Chef du G.M. avait malheureusement tout prévu et les tint en défaite, ce jour-là Monkey D. Dragon mourut sur le champs de bataille, tué par l'Amiral Kizaru. Environ un tiers de l'armée Révolutionnaire put s'enfuir et un quart fut emprisonné à Impel Down, les autres furent tués ou laissés pour morts. Plus tard, la Révolution fut officiellement démantelée, la joie se fit ressentir sur toutes les bases militaires de tous les océans. Ce que la Marine ne savait pas, c'était qu'elle aussi allait subir d'importants changements.

Jusqu'en 1801 la Marine devint plus stricte, elle perdit en réalité toute son humanité. Objectivement, les soldats devaient être des robots programmés pour tuer, mais il est bien entendu évident que très peu auraient suivi ces consignes... alors le chef du Gouvernement Mondial fit exécuter des soldats innocents qui montraient des émotions envers leurs ennemis. Une nouvelle loi fut instituée : "Tout soldat de la Marine surpris à montrer une quelconque émotion lors de ses fonctions se verra emprisonné voire exécuté pour faute grave." En l'espace de quarante ans beaucoup de soldats furent condamnés, actuellement une grande partie des effectifs cache sa peur constante, cette peur qu'utilise le Gouvernement pour les rendre plus fort. Pourtant, il existe des soldats de la Marine qui se rebellent à l'idée de ne pas être humains, témoins pour la plupart de ce que la Justice signifie désormais. Continuant à chasser les pirates, ceux-ci n'en perdent pas pour autant leur sourire au lèvres ou leur humanité. "La clémence ? A quoi ça sert ? A se faire tuer dans le dos ? A mourir exécuté ? Je préfère encore les tuer ces rats plutôt que me faire tuer moi !" vous dira probablement un officier de la Marine dans un rictus effroyable, un de ceux se pliant aux exigences du Gouvernement.

Outres ces mesures la Marine n'a pas changé dans son fonctionnement si ce n'est l'apparition de trois groupes. Les Sous-Officiers sont considérés comme ambivalents dans la Marine, ils peuvent jouer un rôle dans la Marine Aérienne ou la Marine Maritime, voire effectuer leur travail dans une base militaire. Les Officiers de la Marine Maritime agissent eux sur l'étendue terrestre comme leur nom l'indique, ils ont la puissance du Buster Call entre les mains. Quant aux Officiers de la Marine Aérienne, il s'agit ici d'un nouveau groupe s'activant dans le ciel à la recherche de criminels volants, ayant accès aux îles célestes et au Splinter Call, un équivalent terrible du Buster Call avec des aéronefs. En 1801 le Chef du Gouvernement Mondial mourut laissant sa place à son héritier, celui-ci se voulant moins strict annula la loi sur les émotions des soldats de la Marine, mais il était trop tard : beaucoup trop d'entre eux étaient devenus des "pourris". Il arrive quelque fois qu'un soldat de la Marine ait à en tuer un autre du fait des conflits par rapport à l'humanitarisme. Les nouveaux Marines considèrent désormais cette époque comme révolue et pensent qu'il est temps de redorer le blason, mais les anciens ne l'entendent pas de cette oreille créant donc un conflit interne à l'intérieur de cette organisation. Le symbole de la Marine a changé pour celui d'une Couronne.


"Nous attendons, comme le serpent tapis dans l'ombre, que votre heure ait sonné."


La réorganisation du Gouvernement Mondial passa par une grande réforme des Cipher Pol. Jadis les Cipher Pol étaient des branches secrètes agissant pour le compte du Gouvernement dans des opérations spéciales, souvent pas très conventionnelles aux lois, cependant leur organisation était défectueuse et la défaite totale subie par le CP9 à Enies Lobby contre l'équipage de Mugiwara no Luffy le prouva notamment. En 1759 tous les Cipher Pol furent supprimés et leurs activités furent cessées. Ils furent ensuite recréés, un par un constituant cinquante ans plus tard les dix Cipher Pol les plus performants de l'histoire. En 1810, les Cipher Pol 1, 3, 4 et 8, pour des raisons d'inactivité et de correspondances à d'autre Cipher Pol trop notables, furent supprimés et leurs membres rattachés aux six autres Cipher Pol. Peu à peu les six différents Cipher Pol prirent un poids considérable dans les enjeux mondiaux, notamment à partir de l'expansion d'Impel Down et du Baroque Works. Les Cipher Pol 2, 5, 6, 7, 9 et 10 sont classés par ordre de puissance de destruction. On distingue deux groupes de trois Cipher Pol : les trois premiers n'agissent pas directement envers l'ennemi et n'apparaissent pas dans la guerre, il s'agit des Cipher Pol de Garde ; les trois derniers sont eux totalement intégrés à la guerre, ils sont les Cipher Pol de Front.

Le Cipher Pol 2 est celui qui est chargé de dissimuler les informations pouvant dégrader le Gouvernement Mondial et au contraire d'encourager la propagation de mensonges ou de rumeurs sur ses ennemis, il est basé à Mirrorball Island, on le trouve sous plusieurs formes : dans les civils il influe sur les médias et les journaux, faisant en sorte que la population reste le plus possible dans sa bulle croyant en la Justice et personnifiant la Marine comme bienfaitrice ; dans la Marine ils sont les responsables des bavures, meurtres de journalistes entre autres. Le Cipher Pol 5, basé à Las Camp, est axé sur la recherche dans tous ses domaines de définition : la biotechnologie pour modifier les corps humains et les rendre plus performants ; la cyber-robotique pour créer des armes de guerre humaines comme les Pacifista ; la technologie d'armement pour créer de nouvelles armes meurtrières ; et enfin la plus terrible de toutes : la découverte d'un quatrième état de la matière par le Dr. Vegapunk : le plasma, et sa production pouvant servir à créer des bombes ou des rayons destructeurs installables sur les nouveaux Pacifista. Le Cipher Pol 6 est caractérisé par un centre pénitencier installé dans les îles Kenzan, il s'agit du Cipher Pol d'incarcération. La gigantesque prison des îles Kenzan se trouve en réalité entre les trois îles, dans une zone maritime. Le système concentrationnaire est proche de celui d'Impel Down, mais ici les gardes ne s'amusent pas à torturer les prisonniers. La bâtisse pentagonale est une gargantuesque tour sortant de l'eau et s'enfonçant dans le ciel, montée sur une vingtaine d'étage chacun armés de cinquantaines de canons, elle est entourée d'un épais grillage en Granite Marin fixé dans les fonds marins qui devient incandescent et brûle jusqu'à deux milles degrés lorsque l'on s'en approche sans autorisation.

Le Cipher Pol 7 a repris le commandement d'Enies Lobby et en a fait le Centre d'Armement le plus performant. Ici, les armes sont construites et déconstruites, recyclées pour être encore plus dangereuses, il ne s'agit plus de simples carabines ou de couleuvrines, mais de la pointe de la technologie. Associé au C.P. 5, si la tâche intellectuelle de recherche est faite là-bas, c'est bien ici qu'est fait l'assemblage. On est désormais sûrs que l'incident qui s'était déroulé avec le C.P. 9 n'arrivera plus étant donné que la moitié de la population de cette île est composée des plus puissants Pacifista qui existent, dont quelques uns armés au plasma. Le Cipher Pol 9 se terre sous les montagnes de l'île désormais déserte de Karakuri. Cette branche est chargée de l'analyse et la récolte d'informations précieuses pouvant faire la faiblesse des ennemis du Gouvernement. On redoute le C.P. 9 comme étant le plus fourbe et le plus discret de tous, si bien que son existence est à peine connue. Lors des opérations de récupération d'information, les seules traces que peuvent laisser les membres du C.P. 9 sont la disparition soudaine de victimes qui se trouvaient sur leur chemin. On les associe souvent à des ninja du fait de leur furtivité. Le Cipher Pol 10 est tellement mystérieux que l'on ne sait même pas si l'on existe. De ce que l'on pourrait savoir de ce C.P, rien n’encourage à lu tenir tête. Il serait le responsable des grands génocides de l'histoire et sa création remonterait à avant la réforme des C.P., si bien qu'il ne portait même pas encore le nom de Cipher Pol. Ca serait le C.P. 10 qui aurait mis fin à la civilisation des ponéglyphes, il aurait dans ses mains les puissances les plus grandes du monde réunies.

Répondant à l’insurrection d'Impel Down et du Baroque Works, les Cipher Pol seront les premiers à contre-attaquer en faisant de parts et d'autres au moins sept mille victimes. Le symbole du Cipher Pol est un bouclier.


"On va jouer à un jeu, mais avant tout... Aimes-tu l'odeur de la chair brûlée ?"


Le Chef du Gouvernement fit coup double en 1762 : le 29 décembre, un peu moins de deux mois après la disparition de la Révolution, il envisagea la destruction d'Impel Down. Il s'agissait là de l'entrée en guerre des aéronefs, le Gouvernement Mondial voulait tester la puissance de son nouveau moyen de destruction massive : le Splinter Call. Grâce à des fuites d'informations, Magellan arriva à anticiper l'attaque : les canons furent dirigés vers le ciel, mais ce fut peu effectif du fait de la vitesse des engins. Jamais n'avait été observée une telle puissance de frappe en si peu de temps. On dit que l'apparition des avions serait due à la découvertes des plans d'une arme antique, similaire à Pluton, mais rien n'est sûr. Toujours est-il que la prison subit de nombreux dégâts de toute parts, provoquant par endroits des fissures dans les fondations situées sous l'eau. L'étage situé au niveau de la mer, quant à lui, fut totalement rasé. La prison dont l'effectif se situait à seulement trois mille hommes en perdit la moitié. Si Magellan, dans une mesure ultime, n'avait pas ordonné l'ouverture des geôles, jamais il n'aurait pu être possible d'endiguer l'invasion Marine. Les criminels enfermés à chaque niveaux, saufs les plus dangereux au niveau six, furent libérés, n'ayant pas le choix de combattre les soldats de la Marine s'ils voulaient vivre, certains refusèrent et furent fusillés, d'autres acceptèrent et tuèrent des geôliers avant de tenter de s'enfuir pour au final faire face au Gouvernement.

La bataille dura au final une semaine : les trois premiers jours furent nommés "la Panique", des prisonniers tuaient des gardes d'Impel Down et vice-versa ou encore s’abattaient entre eux, mais la Marine ne put avancer dans tout le chaos ; les deux jours qui suivirent il y eut un mouvement uni qui bascula la donne et repoussa l'ennemi jusqu'aux portes, qui n'étaient plus que des vestiges ; les deux derniers jours furent les plus sanglants, jours durant lesquels les Forces Conjointes des Partisans d'Impel Down tuèrent sans pitié les trois quarts des effectifs Marine envoyés sur place. La défaite fut amère pour le Gouvernement Mondial ; parallèlement Magellan déplora la perte de la moitié des gardes ainsi que l'engagement qu'il avait pris vis à vis des prisonniers libérés. Bien que Magellan soit un homme de promesse, il décida de ne pas respecter cette dernière, mais leur réserva cependant un traitement particulier.

On n'entendit plus parler d'Impel Down jusqu'en 1841 avec l'apparition d'un nouveau pouvoir mis au service d'Impel Down. Une petite fille âgée de dix ans du nom d'Elizabeth Smith Burley se présenta innocemment aux portes de la prison disant que son destin se trouvait ici. Magellan, dans la fin de sa vie, accepta de prendre soin de la jeune fille malgré le peu de temps qu'il avait à lui consacrer entre ses diarrhées compulsives et ses heures de sommeil. De 1846 à 1848, des événements inexplicables se produisirent et Impel Down multiplia ses forces par dix ; le nombre de soldats fut estimé à environ dix huit mille en Octobre 1848 par un espion du Cipher Pol 9. Ce-dernier, totalement bouleversé, revint plusieurs fois sur le fait qu'ils n'avaient d'humain que l'apparence. Magellan mourut finalement en 1849, laissant Elizabeth Smith Burley surnommée Panama par elle-même au pouvoir. Elle démontra par la suite ses capacités spéciales, expliquant l’avènement démographique d'Impel Down : elle était l'hôte du Kage Kage No Mi, lui permettant d'insérer les ombres de ses victimes dans des corps inertes pour leur redonner "vie". A partir de ce moment de nombreuses rumeurs destinées à faire peur au enfants, mais pas seulement, dérivèrent sur les océans, racontant les horreurs d'Impel Down. En 1955, de nombreux bâtiments de guerres furent découverts, un an après la conquête d'Impel Down commença, appelée "La Vague Rouge". Le symbole d'Impel Down est celui signalant la Toxicité d'un objet.


"La Justice ? Foutaises ! La vie, c'est la Liberté !"


Crocodile se rendit sur Grand Line juste après l'évènement de Marineford, en 1756. Accompagné de Daz Bones il s'était fixé comme objectif de renverser les uns après les autres les Yonkou et de s'imposer finalement comme Seigneur des Pirates, mais échoua. En 1757, Crocodile et son équipage furent emmenés sur G-5 Lucania pour être exécutes, Dragon intervint et les sauva de leur mort certaine, leur faisant de plus la proposition de le rejoindre. Par la suite Crocodile intégra la Révolution, et monta rapidement les échelons. Même si ce fut par intérêts personnels que Crocodile accepta l'offre de Dragon, il apprit beaucoup de la Révolution au cours des cinq années qui suivirent et oublia ses intentions de revanche. Bien que son point de vue pessimiste et sceptique ainsi que ses manières plus ou moins malhonnêtes de procéder n'aient pas changé, ses ambitions s'étaient par la suite calquées sur celles de la Révolution. En 1762, pendant la planification de la bataille de Marijoa, Crocodile refusa d'apporter son aide à Dragon pensant qu'il se jetait tout droit dans la gueule du loup, Dragon approuva sa décision et permit à sept cents hommes de rester avec lui. Dragon nomma Crocodile comme héritier de l'organisation au cas où il lui arriverait quelque chose, pour que l'idéal de Liberté puisse perdurer. Après l'échec de Dragon et le regroupement des survivants qui s'étaient échappés, Crocodile annonça officiellement la fin de la Révolution.

Officieusement, Crocodile refonda le Baroque Works, une organisation malhonnête qu'il avait créé dans la partie Rakuen de Grand Line, sur les mêmes bases que la Révolution. Il y intégra cependant des procédés moins honnêtes et décentralisa l'objectif : le but de la Révolution était de renverser le Gouvernement Mondial d'un coup brusque ; celui du Baroque Works est d'instaurer une réelle Liberté, quitte à devoir supprimer des Royaumes, des Dictatures ou des Organisations, telles qu'Impel Down ou le Gouvernement Mondial, qui y nuiraient. Jusqu'à sa mort en 1787, le Baroque Works resta dans l'ombre, faisant en sorte que le Gouvernement Mondial en sache le moins possible sur son existence. Le Premier Héritier de Crocodile, Jime Kenzo, jugea le Baroque Works suffisamment puissant pour faire surface. Ce fut le début de la période nommée "L'Aube Blanche", s'étendant jusqu'en 1854, pendant laquelle Kenzo a mené une politique de désenclavement : le Baroque Works libéra de nombreuses îles et royaumes des forces de la Marine et fit pas moins de trente-cinq milles victimes dans le camp adverse. La Marine décréta l'alerte rouge et renforça sa. En 1854, Kenzo mourut laissant place à la Seconde Héritière, Anaslova Seraphina. Il s'en suivit dès lors une accalmie stressante pour le Gouvernement Mondial, effrayé de la puissance de cette nouvelle organisation mondiale si mystérieuse.

En 1856, Seraphina commença à déployer ses forces sur la partie Rakuen de Grand Line, le Gouvernement Mondial pris en sandwich par Impel Down et le Baroque Works adopta des mesures de sévérité et autorisa les bavures judiciaires de la Marine. Il s'en suivit une véritable "chasse aux sorcières" : plus de cinq cents civils furent exécutés, soupçonnés d'attenter au Gouvernement en faisant partie de ses ennemis : Pirates, Membres du Baroque Works ou d'Impel Down, tout criminel potentiel devait être exécuté. On estimerait le nombre de membre du Baroque Works à environ vingt cinq milles hommes et femmes. Le symbole du Baroque Works est un renard roulé en boule.


"A combien de Berries estimes-tu ta mort ?"


On considère désormais les Chasseurs de Primes comme une Organisation spéciale, dont le but serait le même pour la plupart des individus qui la composent, mais qui serait divisés en petits groupes individuels autonomes. Les Chasseurs de Primes ont du travail sur la planche, ils ne se sont jamais plains d'être des armes du Gouvernement Mondial contre les têtes mises à prix, jusqu'à ce que les leurs soit à leur tour mise à prix. Plus ça va et plus il y a de CDP, forçant le Gouvernement Mondial à être moins généreux sur les primes, mais tout de même assez pour avoir des clients intéressés. Pourtant certains CDP peuvent se révéler être sympathiques et faire leur travail en ne recherchant que les têtes de réels criminels, et non pas de justiciers du Baroque Works. De ce fait il est important de remarquer que les CDP peuvent constituer un atout pour le Gouvernement Mondial comme une faille : ils sont sources d'informations et peuvent relativement facilement avoir des renseignements sur leurs cibles. Il est bien entendu toujours possible de corrompre un Chasseur de Prime en lui faisant une meilleure offre et en le renvoyant chercher la tête de son destinataire. Les Clans de Chasseurs de Primes sont aussi notables : relativement dangereux, les Chasseurs de Primes peuvent être réduits à l'état de Gardes du Corps dans le but de protéger un "Traqueur" par exemple, le type de Chasseur de Primes le plus dangereux. Comme épouvantable Chasseur de Prime on peut citer le dénommé Namida Hei "Kuroi", le pire traitre de l'histoire. Le symbole des Chasseurs de Primes est un Dollars.

Les Mafias sont des organisations minuscules prenant place sur une ou plusieurs îles. On les trouve généralement dans les grandes villes où il est plus facile de frauder. Les Mafieux sont rares, mais pas faibles pour autant ; s'ils choisissent un champs d'action très restreint c'est simplement pour conserver un contrôle total dessus plus aisément. Ils sont reconnaissables à leurs costumes noirs ou blancs et à leurs chapeaux qui leurs donnent un look distingué. Le symbole des Mafias est deux pistolets.

Les Civils sont des personnes normales sans antécédents connus pouvant amener à les définir comme criminels ou le contraire. Le symbole des Civils est une maison.


Épilogue


L'enfant dormait déjà depuis longtemps, le vieil homme le recouvra de la couverture à motifs de nounours et se redressa avec beaucoup de peine. Quand il sera grand, ce petit devra faire un choix pour survivre, pourvu qu'il fasse le bon. La porte se ferma et les ténèbres prirent possession de la pièce. L'enfant rêvait qu'il était capitaine d'un bateau et qu'il cherchait des trésors, qu'il sauvait de jeunes filles de l'emprise de méchants et qu'il s'amusait avec ses amis tout au long d'un voyage fantastique.


© Copyright Propriété de One Piece New Genesis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-new-genesis-v2.forumgratuit.org
 

2] Le Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avis au Lecteur - Le Règlement :: Le Règlement :: Les Fondations Elementaires-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit