Partagez | 
 

 The Queen : Skarlet [ En attente de validation ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PersonnageContenu du Message

avatar

Messages : 6


Feuille de personnage
Niveau:
26/100  (26/100)
Expérience:
0/1000  (0/1000)
Equipage: Aucun

MessageSujet: The Queen : Skarlet [ En attente de validation ]   Lun 16 Jan - 0:17


Lîn Kueï Skarlet



Nom : Lîn Kueï

Prénom : Skarlet

Surnom : The Queen

Age : 25 ans

Race : Humaine

Lieu de Naissance : Twin city : Shin Sekai

But(s) et/ou Rêve(s) : Abattre le gouvernement pour leur trahison.

Camp et Grade : Impel Down X Vice-directeur

Equipage/Tribu/Parti : Pour l'instant aucun X Lîn Kueï X Organisation Majoritaire

Armes/Capacités Spéciales :

J'ai fais deux demandes de créations: Un fruit du démon et deux sabres


Dieu/Statut :
"Je certifie avoir lu le règlement, l’accepter et assumer tout acte allant à son encontre..."

DESCRIPTION


Malgré son masque qui couvre son nez et sa bouche, on remarque que Skarlet a un visage assez rafiné . Ceci dit , il n'y a pas que son visage qui est radieux! elle en a làdedans! . Si le savoir est une arme soyons armé car sans lui nous sommes désarmé . Sa phrase préférée et c'est aussi celle qui la décrit le mieux . Toutes les connaissances sont bonnes à acquérir . De l'idée la plus stupide à la plus intéressante , elle veut TOUT savoir . Sa vivacité d'esprit est impressionnante , elle analyse une situation très vite et envisage beaucoup de possibilité en un rien de temps ! C'est ce qui fait sa force . Malgré les apparences , elle n'est pas violente ( ou presque ) du tout et déteste faire le mal autour d'elle . Les seules choses qu'elle aime est de partager son savoir avec ses collègue pour que la prison d'Impel Down soit le mieux protéger. Son visage d'ange n'est pas mis en l'air , il décrit même son caractère . Gentille et douce , vous pouvez lui faire confiance , elle ne vous attaquera jamais sans raison à moins que vous ne soyez une source de donnée riche en connaissance qui pourrait s'ajouter aux sienne . Pourquoi pas ? Les seuls êtres qu'elle respecte sont les révolutionnaires ou les pirates . Ses ancêtre ont tous été de ces deux faction-là ! Cependant , un être corrompu ne fera pas exception , Skarlet lui passera sur le corps s'il le faut . Étudier pour améliorer . C'est ce qu'elle aimerait faire mais elle n'a pas les moyens ici à Impel Down ! S'énerver pour observer et noter ce que Skarlet a apprivoisé ; c'est un de ses défauts . Une proie qui tente de s'enfuir est quelque chose qu'elle n'aime absolument pas ! Lors qu'elle le veut , Skarlet est prête à l'impossible . Oui , notre jeune Skarlet est obstinée ! Soif de savoir , son visage cache très bien la folle dangereuse qu'elle l'est . Mais bien sur , Skarlet ne montre une tel attitude que lorsqu'elle est en face d'un individu qui pourrait lui divulguer certaine information ! Son charisme de jeune femme plutôt sexy en fait succomber plus d'un ! L'air innocente et timide , Skarlet cache très bien son jeu et adore jouer les enfants curieux car elle sait pertinemment que personne ne la blâmera si elle pousse sa curiosité dans le privé , elle ne le fait pas exprès car parfois c'est sa curiosité qui parle à sa place ! Jouant les ignorante , cela l'aide parfois à récolter facilement des informations sur l'ennemie lorsqu'elle ne l'a pas encore tranché de ses lames . Bref vous l'aurez deviné , Skarlet est une femme très sociable et souriante qui cache une scientifique folle qui cherche à acquérir le savoir absolue .

Lors de son séjour en prison, Skarlet fut torturée jusqu'à en devenir folle. Depuis la torture qui était non pas physique mais Psychologique, elle en est ressortie avec un autre personnalités qu'elle appelle elle même Miléna . En réalité , Milena n'existe pas , c'est simplement un deuxième nom que Skarlet se donne dû à sa schizophrénie . Cette "deuxième personne" a l'avantage d'être aussi intelligente que Skarlet , rien de plus normal ! Le plus qu'elle a et que Skarlet n'a pas est sa personnalité qui est complètement différente que celle de la reine (Skarlet) . Voir les gens mourir , souffrir , agoniser ou même pleurer est synonyme de joie infinie pour elle . Jamais Miléna ne sera triste ou je ne sais quoi , elle sème la terreur là où elle passe et n'épargne personne . Sa violence au combat est comparable au génocide . elle ne tue pas les gens , au contraire elle les laisse souffrir derrière elle , comme une peste qui ravage un village . Servant la même cause que Skarlet , Miléna elle utilise la force et seulement la force pour avoir ce qu'elle veut . Contrairement à la reine qui tente une approche délicate citée plus haut, Miléna optera plus pour les menaces ou les rançon pour parvenir à ses besoins . Son caractère ? Orgueilleuse , vicieuce , vulgaire , froide et tout le tralala . L'affection elle n'en a pas besoin , elle ne veux que le mal et une fois que l'oeil du démon s'ouvre et que l'autre se ferme , vous pouvez vous attendre à tous . La souffrance la plus intense est une chose à laquelle elle fait appel pour vous faire parler . Si elle arrive à vous fatiguer alors qu'elle ne l'est pas s'en est finis de vous . Oui , je sais Skarlet ou Miléna n'ont pas du tout une tête de savante c'est sur , mais elles ne cherchent pas à faire des expériences ou quoi , elles veulent juste avoir un savoir assez grand pour planifier un plan à fin de renverser le gouvernement ! C'est uniquement pour cela qu'elles s'appellent elles même des scientifiques . Bien sur , une femme aux aspects plutôt sauvage de part ses vêtement ne donne pas l'air intélligent mais pourtant , Miléna est très rusée ! elle sait cacher ses sentiments pour éviter que l'ennemi lise dans ses yeux. Notre expression reflète nos pensées après tout non ? Et bien Milén sait cacher cette expression traîtresse ! On peut dire que Miléna complète Skarlet . Ce qu'Skarlet n'a pas , Miléna l'a obligatoirement . Deux personnalités opposées pour deux intelligences qui plonge votre méfiance dans une confusion totale !

On ne dirait pas comme cela mais Skarlet est bien humaine . Pourquoi je vous dis cela ? C'est simple ,A part elle jamais personne n'a vu le réel visage de la jeune femme, car elle porte un masque 24h/24 et 7j/7 . Mais son visage n'a pas finis de vous surprendre , étant schizophrène , la couleurs de ses yeux peuvent passer du rouge foncé au rouge claire. Souvent , les personnes témoins du changement brusque de ses pipulles n'ont plus revus le soleil se lever .Skarlet change de personnalité en fonction de son humeur. Plus elle sera énervée et plus Miléna ( sa deuxième face) fera surface . Seul la couleur change : Passant non pas progressivement mais brusquement passant du foncé au claire, il n'y a que ce changement qui fait d'elle une personne dite semi-humaine . Sa chevelure elle est originale , elle est longue mais ne dépasse pas la moitié de son dos . De couleur rouge , et la plus pard du temps attacher en queue de chevel . De part sa dégaine, on devine facilement que la la demoiselle est de nature sombre pourtant, Skarlet est une femme très gentille ( ou pas) .

D'apparence , on pense que Skarlet est une femme et donc qui n'a pas beaucoup voir pas du tout de force. Ses ennemis ont tendance à la sous-estimer ce qui est un avantage pour elle ! Une fine apparence renferme une agilité hors norme ! Sa musculature n'est pas très importante , on peut dire que sa taille et sa musculature ne sont pas très développés et donc en parfaite harmonie . Seule son intelligence et sa rapidité font d'elle un humain qu'il faut craindre au plus haut point . Le peu de force physique qu'elle a , elle le compense avec sa vitesse . Sa fine silouhette qui est rabaisser est soudain remonter dans l'estime des gens grâce à son génie . La force n'a jamais fait l'homme et Skarlet en est la preuve vivante . Un échange de force physique pur , si jamais vous êtes confronté à elle lors d'un duel de ce type , méfiez vous.. Sachant ses faiblesses , elle les corrige avec brillance avec son intelligence et fait toujours en sorte qu'elle soit gagnante par je ne sais quelle façon . Ses vêtements ? Elle qui n'a pas l'habitude de porter beaucoup de vêtement. Spécialement vêtu de rouge et de noir, elle se contente de porter un décolleté en cuire rouge qui ne couvre que sa poitrine et qui s'arrête pile en bas de ses seins, un pagne cachant un string noire ainsi que de longue botte à talon également de couleur rouge remontant jusqu'aux genoux sous les quelles elle porte un collant noir qui eux remontent jusqu'aux cuisses.

Passons maintenant à la partie la plus importante de Skarlet sans compter son visage : son équipement. Sa principale arme qu'elle utilise est le katana. Elle en porte deux qu'elle range derrière elle au niveau de sa taille. Elle manie à la perfection deux sabre mesurant un mètre de longueur chacun. Ils sont tout deux dans leurs fourreau en forme de X se situant en bas de son dos. En outre, ces deux katanas ne sont pas les seules armes que Skarlet possède. Sur ses cuisses se trouve deux rubans rouge et noir où sont attachés dix kunais sur chacun des rubans.



HISTOIRE



I. Twin City


Depuis ma tendre enfance, on m'enseigne la vie. Née d'une famille modeste qui d'ailleurs a un aspect très asiatique ! Nous vivions dans une maison en bois qui garde le style des anciens quartiers que cette île a pût accueillir. La terre sainte du clan : Twin City, un village où les assassins Lîn Kueï vivent. Elle s'appelle ainsi, car elle a la particularité d'être séparée en deux parties ; Du côté ouest le Ying qui représente le noir, le froid, la nuit, le négatif habité par de nombreuse créatures de la forêt et du côté est le Yang qui représente la clarté, le jour, la lumière. C'est principalement de ce côté que ma famille vie, le seul inconvénient sur notre île, c'est la bataille qui se déroule en permanence sur toute l'île. Comme deux empires qui se livrent une bataille sans fin qui oppose la famille des Lîn Kueï contre la nature qui habite l'île depuis sa création. Des animaux qui sont naturellement grand voir géant et donc très fort physiquement. Une jungle qui occupe toute la partie ouest et qui ne demande qu'une chose : avoir le contrôle totale de l'île. De l'autre, un petit quartier où réside ma famille, une résidence qui a vu naître de très bon combattant ! Nous autres du clan Lîn Kueï sommes des guerriers qui se servent de leurs forces physique et mentale pour combattre. Chez nous, fille ou pas, tu es destiné à combattre pour la survie de ton clan. L'éducation, je l'ai reçu de ma mère, l'entraînement et bien c'était mon père qui s'en chargeait.

«  Nous sommes les Lîn Kueï ; aussi furtif que la nuit et funeste que l'aube  »

J'ai la chance de ne pas avoir eut un entraînement purement physique. Mais il était très difficile pour moi d'apprendre les bases de l'art martial que mon père voulait m'apprendre. J'étais toute petite lorsque je commençais à m'entraîner ! Sans parler des attaques de nombreux serpents géant ou encore des gorilles, mon père ainsi que mes oncles ont toujours été là pour les neutraliser. Tous prétendaient être des moines shaolin qui ne connaissent ni la peur ni la douleur. Des guerriers qui sont aussi froids que la glace et qui n'offre pas de cadeaux. Lorsque mon père s'entraînait avec ses frères, la génération futur dont je faisais partie prenions exemple sur ces valeureux guerriers et nous essayions même de suivre le mêmes exercices qu'eux. Plus le temps passait et plus le cycle infini de la guerre devenait violent. Le gouvernement qui doit avoir le contrôle total de chaque île sur grande line a essayé de nous amadouer en proposant une « alliance », malgré leurs présences presque invisible sur le shinsekai, mais nous étions trop fieres pour accepter, et en refusant l'aide du gouvernement, nous nous étions fait un deuxième concurrent. Un beau jour, alors que nos parents étaient partis pour le footing du matin, têtue comme j'étais, je les suivis sans qu'ils ne me remarquent et c'est par le hasard que je m'étais retrouvée nez à nez avec des pirates. Sûrement des aventuriers qui étaient là pour visiter l'île en attendant que leurs eternal post se recharge. Voyant qu'une petite fille était là perdue dans la forêt, ils décidèrent de m'emmener avec eux, pour me ramener chez moi. J'ai eus le privilège de rencontrer des pirates qui étaient généreux comme tout.


Depuis ce jour, ces pirates avaient la reconnaissance éternelle de ma famille ! Et comme nous n'avions jamais eut de contact avec le monde depuis la proposition du gouvernement, ils nous apprirent que le gouvernement était une puissance qui tentait de contrôler chaque mer du globe, qu'une révolution et d'autres partis étaient en marche pour renverser ce gouvernement et ils nous avaient même expliqué pour le one piece.. Des savoirs que nous ignorions jusqu'ici et c'est cette rencontre qui m'avait motivée à devenir pirate. Mon père approuvait ce choix, car être en quête de gloire et de richesse est un moyen de prouver sa supériorité et c'est ce que ma famille a toujours essayé de démontrer à cette nature. En échange des informations, que ces pirates nous ont donné, mon père a bien voulu enseigner à ces gens l'art de l'assassinat que seule les moines shaoline sont en mesure de maîtriser. Durant cinq années, ces pirates étaient devenus comme des membres de notre famille ! Ils étaient tout comme moi et mes frères des aspirants. C'est donc ainsi que nous nous entraînions ensemble bien que des pirates soit en rivalité avec des enfants, c'était plutôt drôle à voir !


Plus le temps passait et plus nous grandissions. Les pirates qui étaient à la recherche du One piece sont finalement devenus moine et avaient abandonné leurs rêves de conquérir les mers. Le capitaine dit que depuis qu'il m'avait sauvé dans la forêt, il m'avait transmit son rêve : Changer le monde de la piraterie, qu'être un pirate ne soit plus négatif mais positif. Nous passions du bon temps, mais le passé doit rester derrière, car venait le moment où nous étions en âge mes frères et moi de combattre pour défendre notre terre. L'époque où nos parents se battaient contre les animaux sauvages était révolu car le gouvernement a visiblement réussi à neutraliser toute la partie sauvage qui s'étendait sur l'ouest de l'île de Twin City. Lors de nos patrouilles c'est ce que nous constations. C'est alors que nous avions découvert que notre île était encerclée par des navire de guerre de la marine. Le Cipher Pol s'était même déplacé et c'est à l'âge de dix-neuf ans que mon père et ma mère ainsi que tous mes oncles nous ont proclamé gardien authentique. Fier de nous, nous n'étions plus de petits enfants et les anciens pirates quant à eux étaient un peu plus vieux que nous, mais eux aussi avaient le droit à un moment de gloire. Au nombre de dix en me comptant, nous remplacions désormais nos pères.

Un combat que je n'étais pas prête d'oublier. Alors que nous étions désormais apte à combattre aux yeux de nos parents, mes frères et moi étions honoré et fière de pouvoir servir notre famille. Encerclée et prit au piège, nous savions qu'ils étaient plus nombreux et plus fort que nous. Ce que notre famille a essayé de prouver à cette nature, le gouvernement l'a neutralisé en quelques jours. Conscient de cela, nous ne devions en aucun cas nous séparer. L'union fait la force, même si nous étions tous des assassins confirmés, plus malin et plus agile, nous nous tenions prêt à accueillir à bras ouvert nos envahisseurs. Nos quartiers furent vite envahi par des troupes de la marine qui furent vite tué sous une pluie de kunai et de shuriken. C'était le début de la grande guerre qui opposa les assassins Lîn Kueï face à la marine allié au Cipher Pol. De mes deux sabres ; Kokujîn et Satsujîn, je pourfendais un à un les marines qui avaient le malheur de venir me défier au corps à corps. Les parents eux étaient face à des agents habillés en noir et avaient l'air d'être sacrément fort.. On m'a ordonné de fuir si jamais ils venaient à moi, car visiblement ils rivalisaient avec les grands maîtres ; notamment mon père. Une nuit qui était interminable, le sang coulait, nombreux sont ceux qui ont succomber prit au piège dans nos petits quartiers. Notre ruse avait finis par payer, mais les agents du Cipher Pol persistaient. M'occupant des blesser, j'avais perdu trois frères et deux oncles.. Je pouvais donc constater la force de nos opposants. La marine fut complètement dissoute par nos pièges ainsi que nos embuscades, mais la bataille n'était pas terminée. Même si nous étions persuadés de la victoire, il restait ces maudit agents du gouvernement et j'étais même surprise de voir que même mon père ainsi que mes oncles faiblissaient sous leurs coups.

«  Skarlet ! Ne t'occupe pas de nous et fuit. Répand notre nom sur la mer, fait en sorte que notre clan persiste jusqu'à faire payer ces racailles qui ont osé nous insulter nous le clan Lîn Kueï ! C'est un ordre de ton père, part ! »
Moi qui étais venus pour aider mon père, en écoutant ses mots, j'avais l'impression qu'il s'agissait là de ses dernières paroles.. Alors que son adversaire apparut comme de par magie face à moi le doigt pointé sur mon front, il se reçut un coup de pied au niveau de la hanche. Choqué par la rapidité des agents, je pouvais être fière d'avoir un père qui malgré ça, arrive à résister à ces hommes. Je tremblais, je commençais à ressentir de la peur. J'étais un fardeau pour mon père en restant ici. Ne sachant pas où mes frères étaient, je tournais le dos à mon père, les larmes aux yeux. Courant vers la sortie de la ville, j'avais le coeur brisée, l'honneur bafouer. Me dirigeant vers la mer, je devais survivre et obéir à mon père.. Un assassin ne devait jamais montrer ses sentiments lors des missions, mais la tristesse était plus forte que moi. En fuyant mon village, je pouvais entendre les bruits des sabres qui s'entre-croisaient, les cris de guerre de mes oncles. Perdant tous mes moyens, je finis par être rattrapée par ce même agent qui normalement devait combattre mon père. Je n'eux le temps de comprendre la situation qu'il me mit un coup à la nuque pour que je perde connaissance..

«  Que faisons-nous de la dernière ? »
«  On l'emmène à Impel Down.. Là-bas elle verra que son fameux clan n'est rien du tout... »
«  Très bien. »


II. Impel Down


«  Qu'on l'enferme au niveau six.. Cette gamine a osé s'opposer au gouvernement, je veux qu'elle subisse le courroux des prisonniers qui ne ce sont pas vidé depuis x années héhé  »


A mon réveil, je ne portais plus les mêmes vêtements, portant un ensemble blanc barré de bandes noires, je fus enfermée dans une cellule. Je ne savais pas où est-ce que l'on m'avait emmené, les prisonniers partageant ma cellule me regardaient tous d'un oeil pervers. Moi qui avais l'habitude de me battre avec mes sabres cette fois-ci je devais faire sans. Les mains menottés, j'étais à la merci de ces prisonniers.. Je pouvais sentir leurs mains me toucher.. Criant à l'aide, chacun passèrent du bon temps profitant de mon corps. La sensation d'être soumise était insupportable, aucun gardien ne venaient nous rendre visite.. C'était l'enfer, chaque jours je fus victime.. Victime de viole . En entendant le vacarme que mes compagnons de cellule faisaient en prenant leurs pieds, plusieurs cries de fou dangereux se firent entendre, des tapotements sur les barreaux. En m'habituant à l'obscurité, je pouvais voir l'immensité de la prison, mes compagnons de cellules voyant que j'étais bien plus forte qu'eux se renoncèrent à mon corps et répondirent à chacune de mes questions..

«  Les gardiens sont plutôt sympa, ils nous emmène de quoi nous distraire HAHAAHAHAHA »
«  Je vous en supplie... Arrêtez.. » Dis-je en pleurant à moitié..
«  Tu rigole ma jolie ? Ça fait au moins vingt ans qu'on pourris dans ce trou, ça fait vingt ans que je n'avais pas baisée une aussi bonne femme comme toi ! »
«  Tu l'as bien dis Oscar-san ! On est ravie que tu sois ici parmi nous ! »


Ce sentiment que je ressentais.. J'avais peur.. J'étais prisonnière et condamnée à servir d'esclaves sexuelles.. Mais je n'oubliais pas l'enseignement de mes parents. Quoi qu'il arrive, un assassin ne devait jamais faiblir, chaque sensation que le corps ressent est produite par le cerveau. En silence, chaque jour je subissais des cochonneries.. Les jambes et les mains menottés, je ne pouvais rien faire. Les ténèbres de la prison m'envahirent petit à petit.. Déjà une semaine que j'ai perdus ma virginité, je ne sentais même plus les effets que procure le sexe. Au bout d'un mois, les gardiens voyaient que j'étais nue au fond de la cellule en train de pourrir, mais ils ne s'en souciaient guère. Ce n'est qu'au bout du deuxième mois qu'ils ont remarqué que je ne portais plus de vêtements et que mon vagin était à peine reconnaissable. Le directeur voyant l'atroce sort que me réservait mes compagnons de cellule, décida de me faire soigner. Restant silencieuse durant la traversée de la prison, à l'infirmerie je restais attachée, mon regard était vide. Les traces de griffes et de coups dût à certains fantasmes loufoque de ces prisonniers furent guéries..

«  C'est horrible, la pauvre, elle a le regard vide et ne parle même plus.. »
* Honte à eux *
«  Je pense qu'il est temps qu'on la libère des menotte. Elle a eut le temps de s'intégrer, elle sera donc autoriser à être dans sa cellule libre »
* Ils nous ont utiliser Skarlet..*
«  Qui a ordonné sa mise en détention au niveau six ? »
* Ils nous ont mépriser Skarlet... *
«  Le chef du Cipher Pol... »
* Ils ont osé insulter le dernier membre du clan des Lîn Kueï *
«  Ah.. Je vois »
* Ils ont profané notre terre Skarlet.. *

Soignée et remise sur pied après une longue journée de repos à l'infirmerie, ils me renvoyèrent au niveau six. Ce n'est qu'à ce moment-là que je sortis de mon état passive. Les bras et les jambes libres, les prisonniers attendaient mon retour avec impatience, visiblement ils étaient en manque de sexe. Regardant mes mains de nouveau libre, j'étais complètement perdu.. J'entendais une voix dans ma tête qui me parle.. Cette voix qui m'avait accompagné durant mes deux premiers mois à Impel Down..

*  Skarlet... Tu n'as pas envie de t'amuser un peu ? Je suis ton amie.. Ta meilleure amie... Et si on jouait toutes les deux ? Tu es une Lîn Kueï non ? Il est temps pour nous d'agir ! C'est à notre tour de les soumettre maintenant ! *



Soudain, un frisson parcourut mon corps tout entier, les prisonniers s'attaquèrent à moi comme des esclaves qui désirent manger le seul bout de pain qu'ils trouvent. D'un large sourire je mis un coup de poing, en pleine face du premier, une béquille sur un deuxième, les doigts dans les orbites du suivant. En ricanant machiavéliquement, j'étais ravie de voir qu'ils pouvaient me divertir.. Les trois premiers prisonniers ; victime de mes attaques ne se relevèrent pas. Mais il en restait encore cinq.. Les derniers prirent la confiance, guidée par le soif de sexe ; ils me chargèrent telle des taureaux dans une arène. D'un coup de pied sauter dans le sternum du premier, il repartie dans la direction inverse, un autre voulut me mettre un coup de pied, en attrapant sa jambe, je lui mis un bon coup de coude sur la rotule pour lui casser la jambe, et prit cette même jambe pour l'envoyer valser au fond de la cellule avec les blesser. Les derniers tremblaient de peur, marchant vers eux lentement, ils se mirent à genoux implorant mon pardon.

«  Alors mes petit.. Vous ne voulez pas jouer avec moi ? »
« Si..Si..S'il te plaît épargne nous... On a été manipulés j'te jure ! »
«  Vous qui éprouviez tant de plaisir à me pénétrer.. J'ai un deal à vous proposer... »

D'un bon coup de pied aux cottes enchaîner d'un écrasement de poitrine une fois l'un des trois prisonniers à terre, je lui prit la jambe pour le traîner avec ses congénères au fond de la cellule, au même endroit où ils m'ont fait subir la torture quotidienne. J'allais jouer à un petit jeu avec eux.. De tous, il n'y en avait qu'un que deux qui ne s'étaient pas prit de coup mortelle. Un aveugle, deux estropiées, un avec les cottes cassées et deux en pleines formes. En se réunissant, tous étaient encore en vie et donc pouvaient m'entendre. En m'adressant à eux, c'est avec le plus grand sadisme que je leurs annonça mon idée. Malgré ceux qui agonisaient, je pense que ma proposition allait toute suite les motivé à se relever.

«  Je veux que vous vous entre-tuiez.. Le dernier debout aura la chance d'avoir mon corps pour lui seul <3 »

Bien sûr, je n'avais pas l'intention de me livrer au dernier.. L'excitation des autres détenus se trouvant dans les cellules voisines se fit entendre. Les idiots au fond crurent mes mots et commençaient à se battre. Mais un bruit bien inquiétant devant du haut nous interpellèrent tous. Une alarme retentis alors dans toute la prison, il se passait quelque chose à l'extérieur.

III. Liberté


Le premier tremblement qui fit sonné l'alarme qui attira l'attention de tous les détenus.. Le niveau six qui était le plus bas devait normalement être isolé, aucun bruit, aucune lumière ne pouvait atteindre le niveau et pourtant, nous sentions tous les tremblements.. Les imbéciles qui étaient sur le point de se tuer s'arrêtèrent. Les secousses étaient de plus en plus intense, soudain une explosion avait complètement percée le mur du côté gauche de ma cellule. Une tête de dragon sortis de la fumée, tous regardaient en direction de ma cellule qui fut alors abimée par la lancé de ce dragon. Il n'était pas organique mais mécanique et donc commander par quelqu'un.. Il ouvrit la gueule pour que des soldats de la marine en sortirent, il s'agissait donc des sous-marins qui ont lancé une attaque visant directement le niveau six. Je suppose que les secousses précédentes sont le résultat de la chute des niveaux supérieures.. Profitant du chaos, on pouvait voir que les marines étaient venu nombreux...

«  Écoutez moi bande de petite merde ! On est venus ici pour tous vous buter ! Impel Down n'est plus en partenariat avec le gouvernement, le conseil des cinq étoiles a ordonné le nettoyage du bâtiment ! »

Ok.. Alors ils sont ici dans le but de nous tuer, visiblement il s'est passé des choses durant mon séjour à Impel Down. Pour que le système se passe d'une prison comme Impel Down, ils ont dû en inventer une autre encore plus sécuriser ce qui est presque impossible ! Une toute petite faille s'était crée, par chance j'étais assez fine pour passer et manque de chance pour mes compagnons, ils étaient trop musclé pour me suivre.. Les marines ne perdis pas un instant, ils commencèrent le taff en tirant sur les prisonniers. Je devais me cacher dans l'ombre du niveau six. Seule face à plus de cinquante hommes, je n'avais aucune chance. Il fallait que je trouve un moyen d'aller à la porte de sortie qui était la tête de dragon. L'obscurité était mon domaine, allant de coin en coin tout en faisant attention à ne pas être repérée par les lumières qu'avaient les marines pour s'éclairer dans la sombre prison. Ils avaient vite fait le tour, vérifiant que chaque cellule était vide.

«  Cellule 1 Ok »
«  Cellule 2 Ok ! »
«  Cellule 9 Ok ! »
«  Dans le pire des cas, ils seront tous mort noyer vu le trou qu'on a fait avec le Black Hawk.. Aller on se tire ! Et le dernier dans le Black Hawk devra me nettoyer entièrement le sous-marin ! »

En tout, il y avait au moins une centaine de cellule.. En attendant le moment propice où ils allaient tous partir, je devais être la dernière à emprunter le Black Hawk qui semblait être le bélier en forme de tête de dragon. Malgré le bruit que faisait les bruits de pas synchronisé des marines, on pouvait tout de même entendre un conflit armé provenant de la surface... Suivant sur la pointe des pieds les marines, cachée par le noir, j'empruntais donc avec facilité le Black Hawk. J'attendais juste le dernier moment où sa gueule allait se refermer pour m'infiltrer dans la gueule mécanique du dragon. Une fois à l'intérieur, je pouvais voir qu'il s'agissait d'un long couloir ! Il s'agissait donc d'une branche annexe du sous-marin qui servait d'entrer comme de sortie, les marines ont juste modifiés l'accouplement pour installer un bélier à fin de pouvoir défoncer ce qu'ils désirent.. Ingénieux je devais le reconnaître. Parcourant le couloir, je devais encore attendre, car il pouvait y avoir d'autres soldats. Avec toute discrétion, je repris ma mission d'infiltration, soudain des mécanismes s'activèrent, le couloir qui devait ressembler à un long cou de l'extérieur, rétrécie à vue d'oeil. Je me rapprochais donc de la sortie pour enfin atteindre le corps du sous-marin. En me cachant sur le flanc gauche, j'attendais qu'un officier passe par le couloir pour l'attraper par et lui briser la nuque ; technique d'assassinat éclaire la plus basique que l'on m'a apprit. De cet agent, je lui prit son sabre et continuer ainsi jusqu'à que le sous-marin soit vide. Il fallait que je trouve des coins où me cacher pour mieux surprendre mes proie. Par chance, le plafond était remplit de petit logements assez large pour que je puisse me fendre dans le décors où je pouvais rester caché.

«  A tout l'équipage, nous avons atteint le vaisseau mère, sortie quai 9bis, veuillez vous présenter armé pour ensuite recevoir vos ordres à l'extérieure. »

Maintenant, j'avais ma sortie pour l'extérieur. En continuant d'explorer le sous-marin en restant invisible et silencieuse, j'étais à la recherche d'un plan au hasard sur les mûrs, chaque bruit de pas que je pouvais entendre étaient un indice pour que je puisse me cacher et attendre qu'ils viennent à moi pour les tuer en prenant soin de ne laisser aucune trace derrière moi. Le plan d'évacuation trouver, je n'avais plus qu'à suivre la carte en répétant les meurtres, je n'avais tué que dix soldats en tout.. Me dirigeant vers la sortie 9bis, là une attente presque interminable commença, encore une fois je devais attendre que tous le personnel sorte, l'inconvénient était ; quand est-ce que je saurai si tout le monde est dehors ? Il vaut mieux attendre pour être sûr.

«  Le vaisseau mère... Il s'agit sûrement d'un navire qu'ils connectent de la même façon que la prison ; avec un couloir annexe qui va s’encocher sur le navire pour ensuite emprunter un couloir pour accéder au navire. »


Après une longue heure d'attente, je m'étais caché non loin de la sortie 9bis, le mécanisme s'activa, le Black Hawk était enfin rattaché au vaisseau mère. En me précipitant, je croisais un officier qui fut surpris de voir un prisonnier à bord. Je ne perdis pas une seconde, en lançant le sabre volé, il se le prit en pleine tête. Cette fois-ci, il y avait du sang sur le sol... Je n'étais plus en mesure de cacher les traces. Mais la sortie était devant moi, alors je me dépêchais de sortir du sous-marin. Une fois à l'extérieur, j'hésitais à ouvrir la trappe.. Car je ne savais pas ce qui pouvait bien m'attendre là haut. En montant le couloir du Black Hawk qui reliait le sous-marin et le bateau, je pouvais entendre des canons qui tiraient, des projectiles exploser dans l'eau. Pour vu qu'ils soient tous à l'extérieur en train de se battre... En ouvrant avec discrétion la trappe, personne n'avait remarqué qu'elle était ouverte, j'en déduis qu'il n'y avait personne. En me faufilant dans le premier couloir du navire, j'entendis des bruits de pas derrière moi, en me retournant le sabre à la main, il s'agissait d'un marine qui avait vu que j'avais ouverte la trappe et il voulait me tuer par derrière, mais encore une fois, je lui lançais le sabre au moment où j'avais remarqué qu'il y avait quelqu'un derrière moi.

«  Et de onze.. Merci monsieur »


En prenant à son tour son sabre neuf, je devais trouver la sortie du navire. Cette fois-ci ce n'était pas un sous marin, mais un navire donc je ne pouvais plus me cacher.. En me promenant au hasard des couloirs, je me cachais le long de chaque mûr, m'arrêtant à côté d'une entrée, la porte s'ouvrit me cachant lors de l'ouverture et cette fois-ci, ce fus deux marines et non un seule... Ils courraient, en laçant encore une fois le sabre de mon ancienne victime, c'est le dos de l'officier gauche qui fit ma seconde victime, après quoi son collègue regarda en ma direction, mais j'étais déjà lancée vers lui pour lui mettre mes doigts dans les yeux tout en mettant ma paume sur sa bouche. Avec l'élan, mes doigts se plantèrent comme dans de la mousse. Désormais, j'avais en ma possession une arme à feu.

«  Pfiouu.. Je crois que ça fait.. treize.. »

Ils m'avaient indiqué la direction vers l'extérieur, il n'y avait qu'un seul couloir devant moi avec une porte. Prenant le revolver et le fusil sur moi, En pointant le fusil vers cette porte, je devais faire attention à tous ceux qui voudraient rentrer, mais normalement ils sont bien trop occupés à se battre contre les gardiens d'Impel Down. Cette porte était la seule rempart vers la lumière du jour que je n'avais pas vu depuis des mois.. En pressant doucement sur la poignée, je pouvais entendre le vacarme de la mer déchaînée, les coups de feus. Je pouvais aussi entendre les gardiens démons se déchaîner contre ces pauvres hommes. Le bateau bougeait beaucoup.. En retournant sur mes pas, je volais donc les uniforme des marines que j'avais tué pour me faire passer pour l'un deux et ensuite par semblant de participer à la bataille. Me précipitant vers la sortie comme si j'étais un agent de la marine, le vice-amiral m'ordonna d'aller sur le vigie et shooter tout ce que je pouvais. Sans perdre un instant, je m'y rendis et par chance, je pouvais de là haut tirer sur chaque marine présents sur le navire. Un à un, les marines tombèrent. Les navires d'Impel Down commençaient à s'éloigner.

«  Vice amiral !! Nous avons un traître parmi nous, nous essuyons des tir depuis le vigie! »



Attirant tous les regards, la bataille se finis par prendre fin. Une fois les unités au sol abattut, je descendis du vigie pour me rendre vers les navires d'Impel Down. En empruntant les branches qui tenaient le voile du navire, il ne fallait pas que je regarde en bas, une fois au bout, je sautais sur l'autre voile pour me cacher dans les draps de la voile le temps que le bateau d'Impel Down s'écarte de celui des marines. La marine se repliant, Impel Down était donc le vainqueur de la bataille..

« Je tenais à féliciter l'équipe des tireur d'élite pour leurs performances, mais aussi aux gardiens démon qui ont bien foutu le bordel sur leurs navire ! »
« Euh.. Patron en faite.. La section des tireur d'élite se sont fait tuer... Nous ne savons pas pourquoi leurs nombres était en chute libre... » Dit un geôliers lamba.
« Moi je sais... Je sais qui est responsable de ce carnage.. Et cette personne se trouve là haut ! » S'exprima une femme portant un fusil à sa main.


Au départ, je ne croyais pas un mot de la femme qui m'avait démasquée, en ordonnant de déplier la voile, je tombais donc de celle-ci pour atterrir sur le navire autour de l'équipage d'Impel Down. Le patron choqué de voir que j'étais encore en vie me regarda d'un air impressionné.

« Skarlet.. Comment est-ce possible ? Tu étais au niveau six, comment as-tu pu remonté jusqu'ici ? Le Buster Call à tout ravager, personne ne pouvait remonter ! »
« Et c'est comme ça que tu remerci celle à qui tu dois la victoire ? »
« Elle marque un point patron... »
« Je veux d'abord savoir comment est-ce que tu t'y est prise pour remonter du niveau six jusqu'ici... »
« Et j'ai quoi en échange ? Le droit d'être enfermée pendant X années tout en me faisant baisée par les détenus ? AH mais pardon, aucun détenus ne s'en est sortie à part moi ! »
« Les temps ont changé.. Le gouvernement nous a trahi.. Pour t'en être sortis indem de la bataille, tu dois avoir beaucoup d'expérience.. Je ne t'ait pas mise au niveau six pour rien. »
« Tu veux savoir ? La marine est descendue en sous-marin, a perforer le mur et est tombée sur le niveau six comme de par hasard. Tous les prisonniers sont morts, j'ai réussi à survivre en me faufilant dans une faille que le sous-marin a fait lorsqu'il a enfoncé la muraille qui nous servait de mûr. Je me suis juste faufilée ici, buter tous ceux qui me barraient la route et enfin, je me retrouve ici avec toi et tes généraux »
« Attend.. Tu as réussi à passer dans un sous-marin, tuer le personnel du sous-marin, remonter jusqu'au vaisseau de guerre, tuer encore une fois tous les marines et sauter jusqu'à notre navire ? Tu te fous de la gueule de qui là ? » Dit la femme qui m'avais démasquée.
« Surveille ton langage petite.. Tu t'adresse à un assassin Lîn Kueï.. Tu sais ce que ça veut dire? »
« Du calme toutes les deux ! En dépit de tout ce que tu as fait Skarlet, je te propose un marcher ; travaille pour nous, soit nous te tuons sur le champ. »

Ainsi, je n'eus d'autre choix que d'intégrer le personnelle d'Impel Down. Le directeur Panama qui fut impressionnée par mes talents voulut que je lui prouve ma puissance lors d'un simple échange. Elle se souvint que je venais du Shin Sekai et lors de cet échange, j'avais perdu face à elle, mais Panama fut convaincu que j'étais apte à remplir le poste vacant du sous-directeur.




Dernière édition par Lîn Kueï Skarlet le Lun 16 Jan - 21:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 6


Feuille de personnage
Niveau:
26/100  (26/100)
Expérience:
0/1000  (0/1000)
Equipage: Aucun

MessageSujet: Re: The Queen : Skarlet [ En attente de validation ]   Lun 16 Jan - 9:58

Avant d'entamer la dernière partie, je compte raconter la bataille qui opposa le Buster Call, la marine contre le personnelle d'Impel Down. Je voulais vous demander au cas où je ne serais pas acceptée en tant que directrice, aurais-je la corvée d'éditer complètement cette dernière partie en cas de refus? En faite je n'ai pas envie de rédiger toute cette partie pour l'éditer derrière alors..

J'aimerais avoir un premier avis sur ma présentation qui est finis à 90% si ça ne vous gêne pas ^^'

--------------------------------------------------------------------------------------------------------


Aussi Furtive que la nuit et Funeste que l'aube.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 92


Feuille de personnage
Niveau:
0/100  (0/100)
Expérience:
0/2000  (0/2000)
Equipage: Solo

MessageSujet: Re: The Queen : Skarlet [ En attente de validation ]   Lun 16 Jan - 11:40

Il semblerait que tu aies fait erreur car la place de directeur nest pas dispo des la presentation. Cependant tu peux etre vice directeur, le poste est libre des la prez dans ce cas la. Wink
(D'ailleurs javiserai un PNJ pour le poste de directeur.)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

[17:51:39] @ Takiya D. Genji : tiens
[17:51:42] @ Takiya D. Genji : 5€
[17:51:45] @ Takiya D. Genji : Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 6


Feuille de personnage
Niveau:
26/100  (26/100)
Expérience:
0/1000  (0/1000)
Equipage: Aucun

MessageSujet: Re: The Queen : Skarlet [ En attente de validation ]   Lun 16 Jan - 13:25

Oups, je n'avais pas fait gaffe ( ça m'apprendra à faire une présentation tard le soir! ) Je demande donc le poste de vice-directeur..

Aussi, j'aimerais avoir des nouvelles pour le fruit que j'ai demandé en création, j'aurais aimer le manger dans mon histoire et combattre avec lors de l'affrontement marine vs impel down si possible.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------


Aussi Furtive que la nuit et Funeste que l'aube.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 92


Feuille de personnage
Niveau:
0/100  (0/100)
Expérience:
0/2000  (0/2000)
Equipage: Solo

MessageSujet: Re: The Queen : Skarlet [ En attente de validation ]   Lun 16 Jan - 22:44

Description :
¤ La Qualité :
-> Orthographe, Conjugaison, Grammaire : [2/5] Fautes élémentaires de la langue française.
Tu devrais faire attention aux fautes, il y en a de très grosses que tu pourrais corriger en te relisant, ça prend pas longtemps et ça aide beaucoup. Fais attention aussi à la conjugaison Wink
-> Vocabulaire, Construction Syntaxique : [2/5] Construction des phrases, répétitions...
Il y a beaucoup de répétitions, tes phrases sont syntaxiquement parlant défaillantes des fois et le vocabulaire n'est pas très très riche, tu pourrais régler ça en te relisant ici aussi.
¤ La Quantité :
-> Nombre de Mots : [3/4] Maximum de lignes fixé à 800.
Rien à dire.
-> Aération du Texte : [2/2] Un paragraphe toutes les 20 lignes minimum, 50 lignes maximum.
Ton texte est bien aéré, ce qui facilite la lecture Smile
¤ L'Originalité :
-> Les Précisions : [1/2] Donner beaucoup de détails aide le lecteur à se repérer.
Ce n'est pas encore ça en termes de détails, les détails sont pour moi le plus important : ça devrait te permettre de bien imager une scène, de passionner le lecteur et d'ajouter une pointe de finesse en termes de qualité ; à utiliser surtout dans une partie nommée Description !
-> La Méthode : [1/2] Originalité par le style humoristique par Iss Hilton...
Il n'y a pas de méthode spécifique, mais il y a quand même une réflexion quant à la structure du texte. On décèle une légère volonté de faire rire par moments.
¤ Sous-total : [11/20]
Une relecture t'aurait permis d'obtenir une meilleure note sans-doute, il faut profiter du temps sans limite pour soigner sa présentation. Il y a probablement des fautes que tu ne peux éviter, mais ces failles seront guéries au fur et à mesure que tu feras des RP avec ceux ayant un bon niveau de langue, dans un ou deux mois les changements se feront nettement ressentir ! L'ensemble est convenable.

Histoire :
¤ La Qualité :
-> Orthographe, Conjugaison, Grammaire : [1/3] Fautes élémentaires de la langue française.
Pareil que pour la description.
-> Vocabulaire, Construction Syntaxique : [1/3] Construction des phrases, répétitions...
Idem.
-> Histoire, Parcours et Logique [3/6] Logique de l'histoire pour les personnages, les lieux, les déplacements...
C'est dommage que tu aies fait une grosse faute de situation du contexte et qu'il y ait quelques erreurs, toujours liées au contexte. La logique est bien pensée même si parfois les personnages se trouvent être beaucoup trop cléments, naïfs.
¤ La Quantité :
-> Nombre de Mots [3/5] Maximum de lignes fixé à 1000.
L'histoire aurait pu être un peu plus longue par rapport à la description, détailler t'aurait permis de gagner au moins trois centaines de lignes ! Smile
-> Aération du Texte : [3/3] Un paragraphe toutes les 20 lignes minimum, 50 lignes maximum.
Impeccable.
¤ L'Originalité :
-> Les Précisions : [0/2] Donner beaucoup de détails aide le lecteur à se repérer.
Malheureusement il n'y en a pas assez, mais je pense avoir suffisamment expliqué pour t'aider à prendre conscience.
-> La Méthode : [3/4] Originalité par style humoristique...
J'aime la schizophrénie de ton personnage, ainsi que l'histoire d'honorer ton clan.
-> Le Personnage : [2/2] Originalité du personnage : physique ou caractère.
Même si tu devrais encore peaufiner, je te donne ici un 2/2 car ton personnage a beaucoup de ressources, il n'est pas lambda bien au contraire.
-> L'Histoire : [1/2] Originalité de la trame.
La trame aurait pu être perfectionnée en rajoutant des scènes très utiles et en donnant plus de détails, et oui toujours les détails. ^^
¤ Sous-total : [17/30]
L'ensemble est moyen, globalement c'est identique à la description.

Général :
¤ La Qualité :
-> Orthographe, Conjugaison, Grammaire : [2/8] Fautes élémentaires de la langue française.
-> Vocabulaire, Construction Syntaxique : [2/7] Construction des phrases, répétitions...
-> Histoire, Parcours et Logique : [5/8] Logique de l'histoire pour les personnages, les lieux, les déplacements...
¤ La Quantité :
-> Nombre de Mots : [6/9] Maximum de lignes fixé à 1500.
-> Aération du Texte : [6/6] Un paragraphe toutes les 20 lignes minimum, 50 lignes maximum.
¤ L'Originalité :
-> Les Précisions : [0/3] Donner beaucoup de détails aide le lecteur à se repérer.
-> La Méthode : [2/3] Originalité par style humoristique...
-> Le Personnage : [2/3] Originalité du personnage : physique ou caractère.
-> L'Histoire : [1/3] Originalité de la trame.
Sous-total : [26/50]
L'expérience du RP n'est pas encore ancrée, il ne te sera pas dur de rattraper ton niveau IRP avec de la bonne volonté, tu sembles être motivée et c'est ce qui compte ! Ne sois pas déçue par ta notation, c'est déjà bien. Smile

Total : [Somme des Sous-totaux/5] : [10,8/20]

Cela te fait donc un niveau 22 auquel je t'ajoute 4 niveaux bonus, ce qui donne un niveau 26, je t'octroie ton Oo-Wazamono, mais tu es bien trop loin du niveau nécessaire au grade de Vice-Directeur, tu peux donc avoir la place de Lieutenant (Airs) ou Lieutenant de Vaisseau (Mers). J'espère que tu n'es pas trop déçue, t'en fais pas ça se rattrape vite IRP et c'est beaucoup plus fun. Smile


--------------------------------------------------------------------------------------------------------

[17:51:39] @ Takiya D. Genji : tiens
[17:51:42] @ Takiya D. Genji : 5€
[17:51:45] @ Takiya D. Genji : Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 6


Feuille de personnage
Niveau:
26/100  (26/100)
Expérience:
0/1000  (0/1000)
Equipage: Aucun

MessageSujet: Re: The Queen : Skarlet [ En attente de validation ]   Mer 18 Jan - 19:56

ça me va Smile

--------------------------------------------------------------------------------------------------------


Aussi Furtive que la nuit et Funeste que l'aube.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Game Master
Grand Manitou
Game Master
Messages : 73


Feuille de personnage
Niveau:
100000000/100000000  (100000000/100000000)
Expérience:
999999999/999999999  (999999999/999999999)
Equipage: Aucun

MessageSujet: Re: The Queen : Skarlet [ En attente de validation ]   Mer 18 Jan - 22:30

Parfait alors je te met tout ça.
Edit : Je t'ai mise Lieutenant de Vaisseau du coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-new-genesis-v2.forumgratuit.org



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The Queen : Skarlet [ En attente de validation ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Queen : Skarlet [ En attente de validation ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Prologue - Les Protagonistes :: Préambule des Adhérents :: Présentations Ratifiées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit